Tout savoir sur les différents types de sites internet

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité !

Quelque que soit votre secteur d’activité, être visible sur le Net est indispensable pour augmenter votre capital #communication. Les entreprises utilisent de plus en plus le Net comme vitrine, c’est un support privilégié pour communiquer sur son activité et toucher un public ciblé.

Un site internet permet de véhiculer un maximum d’informations sur votre entreprise à moindre coût. Parmi les différents types de sites Internet existants vous trouverez forcément celui qui répondra à vos attentes, mais lequel choisir ?

Quels sont vos objectifs sur le net ?

Il est primordial dans un premier temps de définir le ou les objectifs de votre présence sur Internet, ils peuvent être les suivants :

  • Être visible
  • Avoir un site internet bien référencé permet à votre entreprise d’être visible sur la toile auprès d’un public élargi, pouvant être ciblé selon votre secteur d’activité.
  • Améliorer votre notoriété
  • Votre site internet vous permet de développer votre popularité, d’améliorer votre notoriété auprès des internautes.
  • Développer votre base de données : quelle aubaine pour vous ! Pouvoir développer une base de données de prospects rapidement et efficacement, grâce aux données que vous pouvez recueillir sur vos prospects, vos clients en analysant les fréquentations des pages, l’origine des visites
  • La vente en ligne : effectivement, la création d’un site internet e-commerce peut représenter une belle opportunité pour commercialiser vos produits sans avoir forcément de point de vente physique !

Un site internet vous permet de mettre à disposition sur le Net de manière rapide et efficace un maximum d’informations à moindre coût, qu’elles soient de type commerciale, technique, informative…

Quels sont les différents types de sites internet ?

Une analyse de votre besoin est indispensable avant de passer à la conception de votre site Internet. Vous devez axer votre réflexion sur les moyens que vous êtes prêts à mobiliser pour la réussite de votre communication sur le net.  Vous devez aussi estimer vos moyens en terme de budget et de temps à consacrer pour faire vivre votre site Internet en l’alimentant régulièrement.

Vous pouvez confier ce type de prestation à une agence web , elle pourra également s’occuper du référencement et du positionnement de votre site Internet. Un cahier des charges bien pensé, bien rempli, est nécessaire pour aider à la prise de décision quant au choix du site Internet approprié pour communiquer sur le web.

On distingue plusieurs types de sites internet :

Les sites vitrines : Rôle d’information mettant en avant l’image de marque de votre entreprise, en présentant votre activité, vos produits, vos services.

Les sites institutionnels : Présentation de l’organisation et des valeurs de l’entreprise, par la description de l’activité, la transmission de chiffres clés et des ‘informations nécessaires au public ciblé.

Les sites e-commerce : Les sites marchands permettent de vendre directement vos produits aux internautes qui procèdent au paiement directement en ligne.

Les sites intranet : Ces sites privés et internes aux entreprises partagent des informations professionnelles uniquement aux personnes autorisées.

Les portails : Les services proposés : une messagerie, un calendrier, des panneaux d’actualités.

Les sites personnels : Sites réalisés par des particuliers, le plus souvent par passion pour un sujet précis.

Les Blogs : Plus ouverts que les sites personnels, les visiteurs peuvent laisser leurs commentaires.

Les sites communautaires : Les réseaux sociaux permettent aux internautes de se réunir autour d’un intérêt commun, d’un partage d’informations.

Les sites collaboratifs : Permettant une collaboration entre internautes, à la base de la dénomination Web 2.0. de type wiki. Site vitrine camping de l’aigrette

En Bref

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites Internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité ! Vos visiteurs doivent se sentir à l’aise en navigant sur votre site et trouver facilement leurs repères, il faut leur donner envie de rester et de revenir ! Captez vos visiteurs !

N’hésitez pas à nous contacter, la mission de notre société web sera de vous accompagner dans la création et la promotion de votre site internet.

Mentions légales et site internet : quelles sont vos obligations et comment les rédiger ?

La rédaction des mentions légales est une étape incontournable dans la création d’un site internet. Quelles sont vos obligations légales et comment rédiger vos mentions légales ? Etes-vous en conformité avec la loi ?

Les mentions légales à afficher sur un site internet sont issues de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique. Qu’impose vraiment la loi et quelles sont les mentions obligatoires à afficher sur votre site web ?

Pourquoi afficher des mentions légales ?

L’objectif des mentions légales est d’informer les visiteurs d’un site internet sur l’identité du responsable du site. C’est l’une des raisons d’être de la loi pour la confiance en l’économie numérique votée en 2004 et modifiée par la suite, elle avait pour objectif de rassurer les internautes pour favoriser l’achat en ligne.

La loi prévoit ainsi de rendre obligatoire l’affichage de certaines informations permettant d’identifier et de retrouver l’éditeur du site internet.

Quelles sont les mentions obligatoires à afficher sur votre site internet ?

Tous les sites internet édités à titre professionnel sont concernés par l’obligation d’afficher des mentions légales. Contrairement à certaines idées reçues, tous les sites internet sont concernés par cette obligation, même les blogs et les sites vitrines n’y échappent pas. Les mentions légales à afficher seront simplement différentes de celles d’un site e-commerce.

Les mentions légales obligatoires pour les professionnels

Si vous êtes considéré comme une personne physique (entreprise individuelle, autoentrepreneur…), vous devrez afficher les mentions suivantes :

Nom et votre prénom,

Adresse mail,

Numéro de téléphone,

L’adresse postale de votre domicile,

Les coordonnées de l’hébergeur de votre site internet (nom, dénomination ou raison sociale, l’adresse et le numéro de téléphone)

Si vous êtes considéré comme une personne morale (Sociétés, Sarl, Eurl, …), vous devrez afficher les mentions suivantes :

Votre dénomination sociale ou votre raison sociale.

L’adresse de votre siège social.

Le nom du directeur de la publication et le nom du responsable de la rédaction.

Un numéro de téléphone

Le montant du capital social.

Les coordonnées de l’hébergeur.

Si vous exercez une activité commerciale, vous devez afficher votre numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RC)

Si vous :

Exercez une activité artisanale, vous devez afficher votre numéro d’immatriculation au répertoire des métiers (RM).

Vendez des produits ou des services en ligne, vous êtes considéré comme un commerçant en ligne et à ce titre vous devez également afficher vos conditions générales de vente (CGV).

Exercez une profession réglementée, vous devez mentionner les règles applicables à votre profession ainsi que le nom et l’adresse de l’autorité ayant délivré votre autorisation d’exercer (uniquement si nécessaire).

Les mentions légales obligatoires pour tous

Si vous n’êtes pas un professionnel (blog perso, forum, album photo en ligne), vous devez simplement mentionner votre nom, votre prénom, votre adresse, votre numéro de téléphone et les coordonnées de votre hébergeur.

A savoir : Selon la loi, toutes ces informations légales doivent être indiquées dans un « standard ouvert », elles doivent être accessibles pour tout le monde et présentes dans la navigation du site (l’accès aux mentions légale est généralement placé dans le footer).

Comment rédiger vos mentions légales ?

La loi n’impose aucun formalisme concernant la rédaction de vos mentions légales, vous avez donc la possibilité de les présenter comme vous le souhaitez. Vous pouvez ou non faire appel à un professionnel pour vous aider à les rédiger (agence web ou avocat).

Rédaction mentions légales

Vous pouvez également obtenir des mentions légales gratuites grâce à des générateurs en ligne. Il vous suffit de renseigner toutes les informations demandées, vous cliquez sur envoyer et vous recevrez directement vos mentions légales à l’adresse email renseignée au format HTML. Il ne vous reste plus qu’à les mettre en ligne sur votre site internet.

Attention : Un générateur de mentions légales gratuites n’est pas adapté pour tous les sites internet. Dans le cas d’un site e-commerce, il est préférable de passer par un professionnel.

Que risquez-vous si vous n’affichez pas les mentions légales ?

En cas de défaut d’affichage des mentions légales obligatoires, le législateur a prévu des sanctions pouvant aller jusqu’à un an d’emprisonnement et une d’amende.

Pour les personnes morales, l’amende peut être assortie d’une interdiction d’exercer directement ou indirectement l’activité professionnelle en question pour une période de 5 ans.

 

Qu’est-ce qu’un certificat SSL et pourquoi l’utiliser pour votre site internet

Le SSL (Secure Socket Layer) aussi connu sous le nom de TLS (Transport Layer Security), est un certificat qui permet de sécuriser la connexion entre le visiteur et le serveur d’un site internet à l’aide d’un cryptage très élevé.

Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?

Définition : Un certificat SSL (appelé également certificat électronique ou certificat numérique) est l’équivalent d’une carte d’identité numérique.

Le certificat se matérialise par un fichier de données liant une clé cryptographique aux informations d’une personne physique ou morale. Le certificat sécurise les échanges de données par chiffrement entre un serveur web et le navigateur d’un internaute.

Un site ou une application sécurisée est facilement identifiable grâce au protocole (https) visible dans la barre d’adresse de votre navigateur web.

Le SSL (Secure Socket Layer) aussi connu sous le nom de TLS (Transport Layer Security), est un certificat qui permet de sécuriser la connexion entre le visiteur et le serveur d

 

 

Quand et pourquoi utiliser un certificat SSL ?

Un certificat SSL permet de sécuriser le transport des données pour les applications suivantes :

Transactions bancaires en ligne.

Connexions et échanges d’informations confidentielles.

Applications et les messageries web.

Trafics intranet dans les organisations.

Flux de production, les applications de virtualisation et les plates-formes sur le Cloud.

Connexions entre un client de messagerie, tel que Microsoft Outlook et un serveur mail, tel que Microsoft Exchange.

Transferts de fichiers au travers de services « https » et FTP, lors des mises à jour des sites internet.

Connexions aux panneaux de contrôle et les activités d’hébergement.

Connexions aux réseaux et aux trafics de réseaux utilisant les VPNs SSL comme VPN Access Servers, et les applications, telles que Citrix Access Gateway.

Évolution de l’utilité d’un certificat SSL

Les certificats SSL ont été créés à l’origine pour les professionnels de l’informatique. Ils sont aujourd’hui devenus indissociables dans le paysage numérique. Ils apportent une garantie de sécurité pour la navigation sur Internet pour tous.

En effet, la sécurité en ligne et la protection des données des internautes sont des principes largement pris en compte dans les politiques des grands navigateurs comme Google ou Mozilla.

Pour Google, la sécurisation d’un domaine est désormais un critère de classement dans son algorithme. Depuis juillet 2018, Google Chrome signale les sites non sécurisés.

Le SSL techniquement parlant

Le SSL est un protocole transparent et d’une incroyable simplicité pour les utilisateurs. Son utilisation ne nécessite aucune manœuvre à réaliser. Sur leur navigateur, les utilisateurs sont notamment automatiquement avertis de l’activation de la sécurité d’un SSL grâce à l’affichage d’un cadenas sur leur barre de recherche et du protocole « https » dans L’URL.

Il existe plusieurs types de certificats SSL, gratuits (comme le certificat Let’s Encrypt) et payants. En tant qu’utilisateur, vous pouvez opter pour un certificat à validation étendue. Il se différencie d’un certificat classique par l’affichage de l’identité de l’organisation dans la barre d’adresse de la plupart des navigateurs Internet.

Vous trouverez ci-dessous les différents types de certificats :

Domain Validated (DV) > Validation d’un domaine,

Organisation Validated (OV) > Validation de l’organisation,

Extended Validated (EV) > Validation étendue.

Certificat à validation étendue (Certificat ssl ev)

Souvent, le SSL n’est reconnu que lorsque le visiteur envoie des données par le biais du site internet. Ce n’est pas le cas, la sécurisation des données fonctionne dans les deux sens.

En effet, grâce à une connexion sécurisée SSL, les données envoyées par un internaute sur un site ne peuvent être vues. De plus, le certificat permet également de faire en sorte que les données ne puissent pas être modifiées ou supprimées par le propriétaire d’un site web.

Cette fonctionnalité permet alors de créer un rapport de confiance et de transparence entre les visiteurs / clients potentiels et le propriétaire d’un site marchand par exemple. C’est notamment la première bonne raison d’opter pour une connexion sécurisée SSL en tant que propriétaire d’un site internet. N’hésitez pas à nous contacter pour sécuriser votre site internet !

Le Flash c’est bien joli mais…

En fait le flash est une technologie permettant d’animer les pages web, tout simplement. Il existe des sites en 100{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} Flash, comme des sites qui l’utilise partiellement. Nous allons voir ce que cette technologie apporte et quels sont ses inconvénients.

Attention, tout le monde ne rentre pas sur un site 100{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} Flash. Je vulgarise mais c’est un peu ça. Flash requiert un lecteur capable de le lire, qui par défaut, n’est pas toujours présent sur le navigateur de l’internaute (le Flash Player). Il y a eu des progrès de ce côté-là, on considère que 95{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} des internautes en sont équipés (merci par exemple à Google Chrome qui l’intègre et le met à jour d’office). Coté OS, c’est surtout les utilisateurs de Linux qui auront ce souci d’accessibilité (installation fastidieuse du lecteur).

Un des inconvénients majeurs du Flash est le temps de chargement. Que les flasheurs me disent le contraire, même un site flash « hyper-ultra-bien » construit met du temps à charger, et dans le contexte actuel où les internautes sont de moins en moins patients et zappent à tout va de site en site, c’est pas top. Un autre gros inconvénient, et pas des moindre, c’est l’inaccessibilité des sites Flash aux malvoyants. Si ce dernier point vous pose problème, il faudra donc éviter le Flash.

Flash & Google, une parfaire harmonie

En fait non. Il faut savoir que les moteurs de recherche comme Google n’apprécient pas du tout le Flash. Il est difficile de bien indexer un site Flash, même s’il y a des astuces pour avoir du contenu alternatif, mais elles sont plutôt adaptées pour les sites qui utilisent partiellement le Flash (balise noembed, méthode SWFObject, etc…). Comme les malvoyants, les robots de Google et autre moteurs de recherche n’ont pas accès au contenu multimédia, donc au contenu d’un site Flash ou d’une animation Flash. Il y a des cas où le Flash peut ne pas être gênant, mais il faut vraiment ne pas avoir besoin de référencement, être connu du grand public, se permettre de ne pas être accessible à tous. Vraiment très peu d’entre nous sont dans ce cas (les stars par exemple peuvent se permettre ce « luxe »)…
Donc oui ou non ?

il y a d’ailleurs de très bon sites construits exclusivement en Flash, mais la difficulté du référencement, l’inaccessibilité aux malvoyants suffisent pour envisager une autre alternative. Selon moi, un site bien travaillé avec du css3 & une once de Javascript suffit largement pour le côté interaction & animation, avec l’avantage du référencement, de l’accessibilité & de la légèreté. Donc désolé les Flasheurs, mais le Flash a grandement perdu de son utilité sur les sites web… Sinon pour rester objectif, un bon exemple de site Flash agréable au niveau de la navigation et du visuel est DontCLick : Le principe de la navigation est de ne pas cliquer du tout, sous peine de se faire virer du site.. Très intéressant, très innovant & bien construit.

Marque blanche, Comment ça marche?

✓ Vous êtes une agence web et souhaitez sous-traiter, externaliser vos création de sites internet, graphique en marque blanche.

✓ Vous êtes un commercial indépendant free-lance et souhaitez vendre commercialiser avec professionnalisme les produits de la gamme numérique en marque blanche Widole.

Vendez des offres de création de site web haut de gamme et réalisez de belles marges !

Vous restez l’interlocuteur unique de vos clients et vous fixez librement vos prix.
Vous disposez d’un interlocuteur  disponible qui suivra l’ensemble de vos projets, nous vous apporterons toute notre disponibilité et notre savoir-faire.
Notre expertises à votre services.

Nous pouvons effectivement nous occuper du développement et de la création des différents sites internet de vos clients ainsi que des produits graphique en marque blanche.

Comptez et bénéficier d’une équipe de professionnels à vos côtés pour toutes vos conceptions numérique et le développement digital de vos clients création site internet en marque blanche.

Afin que les choses soient transparentes entre les deux parties,

l’ élaboration d’un contrat qui régit les prestations en marque blanche de chacun de nous sera réalisé signée par les deux parties.

 

Pourquoi est-il important d’animer ses pages sur les réseaux sociaux ?

Une augmentation de votre visibilité

Pour pouvoir vivre et séduire de nouveaux clients, votre marque doit être visible sur les réseaux sociaux. Aussi, votre implication vous permettra-t-elle de vous faire connaître et d’accentuer votre présence sur le vaste espace qu’offre Internet. Un outil très performant donc, si l’on parvient à animer ses pages avec tact et réflexion.

Recrutement de prospects et de clients

En plus de votre boutique ou de votre site web, les réseaux sociaux constituent un canal de vente très efficace. Ne vous contentez donc pas d’y faire de la figuration, mais participez activement et quotidiennement. En proposant à votre réseau des conseils, des astuces et en répondant à chaque demande avec soin, vous deviendrez peu à peu une référence dans votre domaine et vous parviendrez aisément à fidéliser vos prospects.

Amélioration de votre image de marque

Les réseaux sociaux consentent une communication plus dynamique et plus directe que les supports classiques. Ils laissent ainsi aux entreprises la possibilité de se valoriser plus simplement en affichant leur différence et en mettant en avant une image plus branchée. Un point essentiel à l’ère des nouvelles technologies et de la globalisation.

Un lieu participatif

Aujourd’hui,les internautes ne veulent plus être passifs et ils apprécient volontiers d’être consultés, de participer ou de donner leur avis. Animer vos pages sur les réseaux sociaux vous permettra ainsi de les faire interagir et, ainsi impliqués, ils n’hésiteront pas à faire votre publicité.

Faire du community management, soit animer ses pages sur les réseaux sociaux, est finalement incontournable pour chaque entreprise qui veut un tant soit peu faire la différence sur le net. En mal d’inspiration ou de savoir-faire, la meilleure solution est peut-être de faire appel à un professionnel du web.

Pourquoi votre site Internet devra être Responsive ?

Les terminaux utilisés pour naviguer sur Internet ont maintenant des écrans de toutes tailles, les sites web doivent s’adapter en conséquence !

Concrètement, entre l’écran de votre PC de bureau et votre Smartphone, la différence de taille de l’écran est telle qu’un site Internet non responsive est très difficile à visiter sur un smartphone, la grande majorité des sites Internet étant conçue pour une largeur d’affichage de 1 000 pixels contre seulement 320 pixels pour un iPhone 4 . Un site non responsive nous contraint par exemple à faire « glisser » la page d’accueil pour aller on ne sait où !! Les données provenant de Google Analytics sont là pour le confirmer avec le taux de rebond sur la page d’accueil des sites non responsive,Tous les site interenet de l’agence widole sont responsive.

Pourquoi faut il passer au responsive ?

Le temps où l’ écran du PC du salon était le seul utilisé pour naviguer sur Internet est révolu. Une part croissante des internautes utilise des tablettes et des Smartphones et pour preuve, les ventes de tablettes dépassent depuis cette année les ventes des PC portables en volume.

Le constat est le même côté coulisse, 25 {96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} des personnes qui lisent cet article utilisent une tablette ou un smartphone (données extraites de Google Analytics), ce pourcentage est en constante augmentation, d’où le passage prévu vers une version responsive pour permettre de bonnes conditions de lecture pour tous nos lecteurs.
La montée en puissance du responsive design est inéluctable pour toutes ces raisons, à moins de choisir de se couper d’une partie des ses visiteurs potentiels vous devrez adapter le design de votre site Internet.

Une refonte de site Internet, pourquoi et quand la faire ?

Une refonte de site internet est une prestation spécifique dans le domaine de la création web, elle réclame des compétences dans différents domaines (Webdesign, gestion de projet, intégration,…) pour un résultat optimal.

Dans la vie d’un site Internet, une refonte est une « opération lourde » , elle doit être justifiée, argumentée et bien préparée pour en tirer tous les bénéfices.

Les termes relookage, relooking et restylage sont également très utilisés pour qualifier une refonte.

Mais que se cache t’il derrière intervention, et qu’est ce qu’une refonte de site Internet au juste ?

Qu’est ce qu’une refonte de site Internet ?

La refonte est l’action de refondre un métal, de donner une nouvelle forme à un objet de métal dixit Larousse. Le Larousse ne propose aucune définition concernant le mot féminin refonte appliqué aux sites Internet. L’equipe widole  va donc modestement proposer la sienne : « Une refonte de site Internet consiste à changer son apparence visuelle et souvent d’y ajouter des fonctionnalités ». La refonte est plus complète qu’un relooking qui concerne uniquement la partie visible (front) d’un site Internet.

Pourquoi choisir l’option de la refonte de site Internet ?

L’option de la refonte de votre site Internet s’impose dans les cas suivants :

  • Si vous avez un site Internet au design daté ou peu valorisant pour votre entreprise.
  • Si votre entreprise développe une nouvelle activité et que votre site est non évolutif.
  • Si vous souhaitez être visible sur Smartphone et que votre site actuel n’est pas responsive.
  • Si vous souhaitez ajouter des fonctionnalités de partage, de newsletter,… et que vous possédez un site développé avec un CMS propriétaire.
  • Si votre site n’est pas optimiser pour un bon référencement, …

Que contient une charte graphique et quels sont ses objectifs ?

Une charte graphique est un terme venant du mot latin charta qui signifie « papier ou lettre», en français charta a pris le sens de « loi, règle fondamentale ».

En y associant le mot graphique, le résultat est un document de référence appelé charte graphique, il contient les règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques constituant l’identité visuelle d’une entreprise, d’une marque, d’une organisation ou d’un projet.

Le contenu d’une charte graphique

Une charte graphique regroupe et traduit graphiquement tout l’univers et toutes les valeurs de l’entreprise (dynamisme, innovation, élégance, …) , c’est le support fondamental de toute sa communication (interne et externe). L’élément central d’une charte graphique est le logo (les logos symboles, les logos typographiques, et les logos mixtes), on le retrouve sur tous les supports de communication de l’entreprise, c’est à partir du logotype que l’on bâti une identité visuelle.

Le logotype doit refléter l’image de l’entreprise et ses activités, il doit également renforcer son image et rassurer ses clients. Le logo doit pouvoir s’adapter et se décliner (différentes couleurs, avec ou sans baseline, carré ou rectangulaire,…) sur l’ensemble des supports de communication de l’entreprise. On le retrouvera par exemple sur le papier à en-tête, les devis et factures, les affiches, les plaquettes commerciales, les flyers, le site Internet et les véhicules de l’entreprise.

Le logotype à lui seul ne constitue pas pour autant une charte graphique, la charte définit également les polices de caractères et les attributs typographiques à utiliser, en règle générale une police de titre et une police de contenu. La typographie est une des composantes essentielles de l’univers graphique d’une entreprise, certaines entreprises comme Renault vont jusqu’à créer une police de caractères spécifique pour se démarquer.

La charte fige aussi les choix de couleurs au travers de jeux de couleurs adaptés aux exigences des différents supports de communication et des différents fonds disponibles (fond de couleur ou fond blanc). Le nombre de jeux de couleurs doit rester limité pour simplifier la mémorisation de l’identité visuelle et sa différenciation par rapport à la concurrence (4 ou 5 couleurs étant un compromis idéal entre mémorisation et différenciation) . On doit retrouver dans la charte les valeurs Pantone, CMJN, RVB et hexadécimales de chaque couleur utilisée.

Les objectifs et intérêts d’une charte graphique

L’un des objectifs d’une charte graphique est de conserver une cohérence graphique dans toutes les réalisations graphiques d’une entreprise. Sa mise en place garantie une identité visuelle homogène que pourront s’approprier les clients ainsi que tous les partenaires (fournisseurs, graphistes, presse,…) d’une entreprise. La charte graphique permet donc de communiquer « d’une seule voix » avec comme conséquence positive une maîtrise de l’image de l’entreprise. Les anglophones parlent de corporate design (littéralement : dessin de l’entreprise).

L’autre objectif de la charte graphique est de permettre au récepteur d’identifier facilement l’émetteur par la cohérence associée à la récurrence des différentes réalisations graphiques. Autre intérêt non négligeable, une charte graphique complète permet d’accélérer et de faciliter la production de nouveaux supports de communication, les fondamentaux étant déjà existants.

Pour conclure, disposer d’une charte graphique est indispensable pour communiquer efficacement, certaines entreprises comme la BBC éditent même un site web pour aider leurs partenaires pour l’utilisation de leur charte graphique.

Une charte graphique est également un outil indispensable au service de la stratégie de communication de l’entreprise, avec pour objectif d’asseoir son identité et son image.

 

Comment bâtir le cahier des charges de votre site internet ?

Qu’est-ce qu’un cahier des charges de site internet ?

Un cahier des charges de site internet est un document référentiel formalisant à la fois les objectifs à atteindre tout en intégrant toutes les contraintes techniques, esthétiques et fonctionnelles de votre projet.

De l’arborescence au web-design , un cahier des charges vous permettra de vous poser les bonnes questions et surtout d’y apporter les premières réponses, seuls ou avec l’aide d’une agence web. Ne négligez surtout pas cette étape de formalisation, elle vous évitera de sérieuses déconvenues.

Un cahier des charges bien bâti vous permettra également de mettre des agences web en concurrence sur un contenu identique, c’est nettement plus efficace que d’arriver avec une vague idée pour finalement se retrouver avec des tas de devis que vous aurez le plus grand mal à comparer.

Que doit-on trouver dans un cahier des charges ?

En fonction de la complexité de votre projet, le cahier des charges à produire sera plus ou moins détaillé, les quelques informations suivantes sont indispensables pour tous les types de sites internet :

Qui êtes vous ? Vos coordonnées complètes, vos activités, vos produits, vos services, …
Est-ce une création ou une refonte de site internet ?
Le ou les objectifs de votre présence sur Internet, à quoi va servir votre site internet ?
Le type de site internet (e-commerce, site vitrine, site institutionnel, CV, etc…)
Le public ou les publics ciblés,
Votre identité visuelle si elle existe, des lignes directrices en terme de design,
Les contenus texte, photo, et vidéo que vous voulez mettre en ligne.

Pour les projets très simples à réaliser (site de présentation ou site plaquette), ces quelques informations sont suffisantes à condition qu’elles soient précises et détaillées.

Pour tous les autres projets, le cahier des charges devra être plus précis.