Combien coûte un site e-commerce ? Les premières réponses

Un site E-commerce est avant tout un investissement, et comme tout investissement, c’est le taux de rentabilité qui importe le plus, le montant investi dans votre site E-commerce doit donc être conforme à votre business plan et aux futurs revenus que vous comptez dégager.

Concernant le coût d’un site E-commerce,  de la quasi gratuité à plusieurs dizaines de milliers de dinars, le montant de votre site e-commerce sera surtout en fonction de l’envergure de votre projet et des fonctionnalités dont vous avez besoin pour votre boutique en ligne.

Vous devez donc en tout premier lieu analyser ou faire analyser vos besoins par notre équipe pour ensuite établir un cahier des charges, il sera un guide dans la phase de création de votre site et vous garantira un site E-commerce conforme à vos attentes et respectant votre business plan. N’hésitez pas à ce stade de votre projet à consulter notre service commercial, elle saura vous conseiller et vous fournir une première estimation chiffrée de votre site Internet.

Les premières questions à vous poser pour votre site E-commerce

Quels seront les objectifs chiffrés de votre site e-commerce ?
– Quels seront les clients cibles de votre site E-commerce ?
– Quel sera le volume du contenu de votre site E-commerce ?
– Quelles seront vos conditions générales de vente (CGV)?
– Quelles seront les fonctionnalités (réseaux sociaux, mailing, faq…) de votre site ?
– Quel sera le nom de domaine de votre site e-commerce ?
– Quelle sera l’ambiance dégagée par votre site e-commerce ?
– Quels sont vos besoins en terme de référencement ?
– Quels seront les moyens de paiement disponibles sur votre site E-commerce ?
– Quelle sera la fréquence de mise à jour de votre site E-commerce ?
– Quelle sera la technologie utilisée ?
– Quelle sera la région ciblée (ex : Alger, Boumerdès, Béjaià ou Tizi Ouzou)
Les réponses à toutes ces questions sont primordiales pour obtenir une proposition sérieuse et précise, si aucune de ces questions et si aucun cahier des charges ne sont formalisés, vous risquez d’aller droit dans le mur.

C’est à partir d’un cahier des charges définissant votre site E-commerce que notre société Widole pourra vous faire une proposition commerciale sérieuse.
Pour revenir à la question du coût d’un site e-commerce, de la simple page pour vendre quelques produits de terroir au site proposant plus de 1 000 références produits, les temps nécessaires à la création & au développement seront très différents, le coût le sera également.

Pour faire une analogie simple et rapide, si l’on vous pose la question : « Combien coûte un appartement à Alger ? », vous allez répondre « Ça dépend du nombre de… » ou encore « J’ai payé le mien il y a… », à supposer que vous êtes un fin connaisseur des prix du marché de l’immobilier en Algérie particulièrement à Alger, vous aurez besoin de quelques compléments d’informations pour annoncer une première fourchette de prix.

Exemple : Combien coûte un E-commerce 100 % sur mesure ?

Pour un site E-commerce comprenant la présentation et la vente de vos produits, un formulaire de contact, une identité visuelle, l’intégration du ou des modules de paiement, la liaison vers le ou les réseaux sociaux, le référencement naturel avec l’optimisation SEO, la possibilité d’ajouter et supprimer vos produits, l’inscription dans quelques annuaires, le tout avec un web design 100 % unique à partir de maquettes uniques, nous vous invitons à nous contacter afin d’obtenir un devis détaillé et gratuit.

Votre site E-commerce sera 100 % sur-mesure et évolutif, vous pourrez à la fois ajouter seul vos produits, des fonctionnalités supplémentaires à tout moment et bénéficier du savoir-faire et l’expérience de nos développeurs web.

Nous proposons des solutions adaptées à tous les budgets.Pour conclure le coût de votre site E-commerce sera fonction du nombre de produits proposé, du Webdesign, des fonctionnalités supplémentaires…, méfiez-vous des offres trop alléchantes voire à priori gratuite, elles vous réserveront de très mauvaises surprises. Notre société utilise des dernières technologies avec une sécurité optimale et vous propose des solutions adaptées à tous les budgets.

Comment bien choisir son nom de domaine ?

Qu'est-ce qu'un nom de domaine ?

Un nom de domaine est l’identifiant de votre entreprise sur internet. Le nom de domaine de votre entreprise est l’équivalent de l’adresse de votre maison. Il permet à vos contacts et à vos clients de vous trouver sur internet.
Voici un exemple de nom de domaine de site internet choisi (au hasard) en orange :

Comment est constitué un nom de domaine ?

Un nom de domaine est constitué de deux éléments :
Un nom
Une extension (ou suffixe)

Choisir son nom de domaine

Pourquoi un nom de domaine est-il important ?

Votre nom de domaine est crucial dans le cadre de votre stratégie web. Il reflète tout simplement l’identité de votre entreprise sur le web. Un bon nom de domaine vous permet de :
    Renforcer la crédibilité de votre entreprise
    Augmenter votre visibilité sur le web
    Améliorer votre référencement sur les moteurs de recherche
    Générer plus de trafic qualifié sur votre site web
    Protéger votre marque

Comment choisir un nom de domaine efficace ?

Pour être optimal, votre nom de domaine devrait respecter les points suivants :
Un nom court :
Plus un nom de domaine est rapide et facile à chercher, plus il sera demandé. Évitez les noms de domaine trop longs contenant plusieurs mots, ou des tirets. Cela augmente les chances que l’internaute ne le saisisse pas correctement et ne parvienne pas à trouver votre site web.
Un nom de domaine de la bonne longueur : wikipedia.org
Un nom de domaine trop long : aliments-pour-animaux-domestiques.com

Un nom facile à mémoriser :
Votre nom de domaine doit permettre à vos clients de vous trouver facilement et intuitivement. Pour cela, choisir le nom de votre entreprise s’avère souvent la meilleure option. D’un point de vue marketing, choisir le nom de votre entreprise comme domaine améliore la mémorisation de votre marque par vos visiteurs et vos clients actuels.

Une orthographe simple :
Assurez-vous que l’orthographe de votre nom de domaine ne porte pas à confusion. Partez du principe qu’un bon nom de domaine est facile à retenir et s’écrit comme il s’entend. Évitez d’inclure des mots que le commun des mortels a du mal à orthographier, comme :
maquincaillerieideale.com

Choisir l'extension de domaine adéquate

Il existe plusieurs types d’extensions différentes :
Les extensions génériques :
Ces extensions sont les plus utilisées sur le net et sont internationales. Parmi elles, on retrouve :
.com — pour tout site web à but commercial
.org — pour les organisations (généralement à but non lucratif)
.edu — pour les institutions à but éducatif
.gov — pour les sites gouvernementaux

Les extensions territoriales :
Généralement, les entreprises opérant dans un secteur géographique défini optent pour une extension de type local, tel que :

.ca — pour le Canada
.dz — pour l’Algérie
.fr — pour la France
.be — pour la Belgique
.ch — pour la Suisse

Les extensions « originales » :  Certaines entreprises souhaitant se démarquer arborent des extensions plus originales, telles que :

.xyz
.biz.
.studio
.shop

Notre conseil :
Si vous avez pour projet de développer votre entreprise au-delà de ses frontières actuelles, ou que cela reste une possibilité pour votre entreprise, nous vous conseillerons d’opter toujours pour le .com s’il est disponible. Puisqu’elle n’est liée à aucune zone géographique spécifique, cette extension est la moins restrictive.

Comment générer des idées de noms de domaine ?
Si vous n’avez pas encore défini le nom de votre entreprise ni votre nom de domaine, certains outils gratuits comme le générateur de nom de Shopify sont prévus à cet effet. En fonction du nom actuel de votre entreprise ou des services que vous souhaitez proposer, ces outils vous offriront des déclinaisons de noms disponibles. Voici un exemple :

Comment déposer son nom de domaine ?

Une fois que vous avez choisi votre nom de domaine et son extension, vous devrez vous assurer qu’il est disponible. Aujourd’hui, avec une concurrence toujours plus vive sur internet, certains entrepreneurs se voient obligés de choisir leur nom d’entreprise en fonction des noms de domaine disponible.
Si vous créez votre entreprise, avant d’investir dans son merchandising et de déposer votre marque, assurez-vous donc de vérifier la disponibilité de votre nom de domaine.
Pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine et le déposer, vous devrez l’acheter (entre 8$ et 15$ par an) via ce que l’on appelle un registrar.

Une registrar est une plateforme possédant les accréditations nécessaires à la validation d’un nom de domaine. Un des plus célèbres est godaddy
Il existe de nombreux registrars. Assurez-vous simplement que celui que vous choisissez est reconnu, fiable et sécuritaire, car si votre registrar fait faillite, votre nom de domaine coule avec lui !

Comment bien protéger son nom de domaine ?

Les noms de domaines font partie de la propriété intellectuelle d’une entreprise. Cela implique que certains aspects légaux doivent être pris en considération.
Restez dans la légalité
Avant de valider votre nom de domaine, vous devez vous assurer que celui-ci ne contient pas un nom, ou une combinaison de mots déjà déposés par une autre entreprise. Si vous avez des doutes, la meilleure façon d’assurer la légalité de votre nom de domaine reste de faire appel à des avocats spécialisés du web tels que Yulex ou Derhylaw.
Renouvelez-le automatiquement
Un nom de domaine se paye généralement par un montant annuel défini à l’achat. Lors de son acquisition, vous avez la possibilité d’automatiser le renouvellement de votre paiement chaque année. Cela vous assurera de garder la main sur votre nom de domaine. Si vous oubliez de le renouveler, votre nom de domaine sera simplement remis en vente et n’importe qui (incluant vos concurrents) pourra en faire l’acquisition.

Quelle durée de détention privilégier pour son nom de domaine ?

Notre dernier conseil lors de l’acquisition de votre nom de domaine est d’opter pour une durée de détention plutôt longue que courte. Pourquoi ? Selon certains experts SEO, Google favoriserait le référencement naturel des noms de domaine à longue durée de détention plus longue en raison de leur fiabilité plus élevée. Un point à inclure dans votre stratégie de référencement naturel !


Voilà, vous savez à présent comment choisir un nom de domaine efficace !

La communication via les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie personnelle et professionnelle. Ils connaissent un engouement auprès d’un public très varié.

Les entreprises l’ont bien compris et certaines veulent tirer profit de la puissance d’une communication via les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, il est risqué pour une entreprise de se tenir à l’écart de cette évolution des modes de communication. Il faut savoir les utiliser et exploiter tout le potentiel de ces nouveaux outils. Mais comment savoir sur quel réseau social se positionner en priorité ? Quel est le réseau social le plus pertinent pour votre activité ? Faut-il avoir recours à un community manager ?

Qu’est-ce qu’un réseau social ?

Un réseau social, tel qu’il est défini par Pierre Mercklé dans Sociologie des Réseaux Sociaux, est : « un ensemble d’unités sociales et des relations que ces unités sociales entretiennent les unes avec les autres directement, ou indirectement à travers des chaînes de longueurs variables ».

Il faut au minimum trois individus pour que l’on puisse parler de réseau social, car dans un réseau il y a des relations fortes et d’autres qui le sont moins, ce sont les relations faibles. Deux individus forment une relation personnelle donc forcément une relation forte, il y a un caractère intime.

Si l’un des deux individus vient à disparaître, il n’y a plus de relation du tout. Lorsque l’on rassemble trois internautes, la relation devient interpersonnelle et donc plus impersonnelle Des stratégies se développent. Un réseau social, n’a pas de frontières délimitées, un réseau peut-être potentiellement infini (Ferrand, 1997).

Pourquoi faire connaître votre entreprise via les réseaux sociaux ?

Le nombre de réseaux sociaux augmente régulièrement, Twitter, Facebook, LinkedIn, Viadéo, Tumblr, Snapchat, Instagram, … Ce sont des plateformes idéales pour toucher à moindre frais un nombre très important d’internautes. Le degré de maturité de chacun de ces réseaux sociaux est très hétérogène.

La communication via les réseaux sociaux reste un investissement qu’il est encore difficile à chiffrer en terme de retour sur investissement. L’audience est très variable, elle dépend de votre activité, elle peut monter très vite et « retomber » aussi vite, d’où l’intérêt de poster des messages pertinents et marquants, pour attirer les Internautes et les fidéliser. Il faut garder à l’esprit que la présence d’une entreprise sur le Web doit s’inscrire dans la durée avec des impacts espacés dans le temps.

Quels sont les bénéfices pour une entreprise ?

Les bénéfices s’avèrent être multiples :

  •  Faire connaître son activité, ses produits, ses services,
  •  Faire participer les personnes ne pouvant pas se déplacer à suivre les événements en temps réel,
  • Communiquer à double sens avec le public (les internautes interagissent avec la marque et l’interpellent),
  • Recruter des salariés, …

Certaines entreprises envisagent même de l’utiliser en interne comme outil de communication. Avant, les dirigeants se méfiaient des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. Ils assimilaient leur utilisation comme étant une perte de temps, un échange de commérages.

Aujourd’hui, les entreprises tiennent compte de l’importance de leur présence sur les réseaux sociaux et en exploitent les bénéfices pour leur organisation.

Les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo ou LinkedIn, permettent des recherches par mots clés, secteurs d’activités ou par les contacts. Par exemple pour Widole, on peut effectuer comme recherche agence Web, création site internet, seo, refonte site internet, print, …

Le développement de son réseau

Il est nécessaire de prendre le temps de développer son réseau, particulièrement en adhérant aux groupes qui rassemblent plusieurs personnes autour d’un intérêt commun. Puis la toile d’araignée opère et ces nombres de personnes se multiplie. Il est important d’alimenter sa page régulièrement voire quotidiennement en y intégrant un visuel attractif et approprié au message que l’on souhaite transmettre.

Le fait de créer un événement accroît également la visibilité sur les réseaux sociaux. Votre réservoir de public potentiel augmente progressivement. Pensez à remercier les participants via la page dédiée. Profitez des réseaux sociaux pour envoyer des photos, des vidéos, des liens… Cela permettra aux participants de réagir et de générer une satisfaction durable. Votre réservoir de public potentiel augmente progressivement. Les réseaux sociaux peuvent également être un outil de sondage pour vérifier le succès de l’événement. Aujourd’hui, Facebook est le premier site de réseau social utilisé dans le monde.

Il est important pour une entreprise de ne pas trop se disperser dans les réseaux sociaux étant donné le temps à y consacrer, il faut privilégier le réseau le plus pertinent et le plus fréquenté pour ensuite bâtir une véritable stratégie SMO.

Aujourd’hui la place des réseaux sociaux n’est pas simplement liée au hasard. Elle est inscrite dans l’évolution technologique de ces 40 dernières années. Un mode de fonctionnement qui a toujours existé : l’homme a génétiquement tendance à « se regrouper en société plus ou moins structurées, de façon spontanée et sporadique sous l’effet de stimulus environnementaux ».

On compte aujourd’hui plus de 200 plateformes sociales qui font référence au phénomène de YANS : « Yet Another Social Networking Service », en français « Encore un nouveau réseau social », dont les plus fréquentés sont Facebook et Myspace (lancée en 2003 et fondé par Tom Anderson et Chris DeWolfe. Aujourd’hui, liée à la forte concurrence des autres réseaux sociaux, tel que Facebook et Twitter, Myspace est racheté pour 35 Millions de dollars, soit 16 fois moins que son prix d’acquisition, par le groupe Specific Media).

Comme a dit Aristote des siècles avant nous : « l’homme est un animal social », l’être humain a besoin de communiquer pour se développer, pour grandir, pour se construire, pour vivre.

 

Copyright © : est-ce indispensable pour votre site internet ?

Le terme copyright désigne la notion de droit d’auteur dans les pays du Commonwealth des Nations et aux États-Unis. Contrairement au droit d’auteur applicable en France et en Belgique, un dépôt est nécessaire afin de le faire valoir aux États-Unis. Les œuvres ayant été déposées par leur auteur peuvent alors afficher le symbole ©.

Le symbole © doit être suivi de l’année de la publication et du nom de l’auteur ou de la société à l’origine du dépôt du copyright. Le copyright est autorisé en Algérie dans la mesure où il s’applique à toute œuvre concernée pour le droit d’auteur.

On peut également retrouver la mention tous droits réservés en lieu et place du copyright, néanmoins, l’ajout de ces mentions n’apportent aucune protection juridique en Algérie, elles permettent uniquement d’informer le public que l’œuvre est bien soumise au droit d’auteur.

Attention : ne pas confondre le copyright avec les mentions légales.

Le copyright dans la création de site internet

A la création d’un site internet, il est d’usage d’afficher un copyright en bas de page, pour autant, l’absence du symbole © et sa mention de droit d’auteur ne signifie pas que l’œuvre n’est pas protégée. En effet, tous les éléments présents sur Internet (textes, images, vidéos, extraits sonores, codes informatiques…) sont de facto soumis au droit d’auteur, même si l’accès est libre, gratuit et sans mention particulière.

En conclusion, vous pouvez toujours afficher un copyright si vous le souhaitez, il aura alors uniquement un rôle informatif et peut être dissuasif pour certain, votre création sera de toute façon protégée par le droit d’auteur.

Copyright de la société WIDOLE :  © 2019 Widole. Tous droits réservés.

En savoir plus sur le droit d’auteur : Le droit d’auteur couvre automatiquement les œuvres littéraires, artistiques, factuelles, informationnelles et audio-visuelles. En tant que branche du droit, le droit d’auteur est l’un des éléments essentiels de la propriété intellectuelle et de la propriété littéraire et artistique, qui comprend également les « droits voisins ».

Source : wikipédia

Tout savoir sur les différents types de sites internet

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité !

Quelque que soit votre secteur d’activité, être visible sur le Net est indispensable pour augmenter votre capital #communication. Les entreprises utilisent de plus en plus le Net comme vitrine, c’est un support privilégié pour communiquer sur son activité et toucher un public ciblé.

Un site internet permet de véhiculer un maximum d’informations sur votre entreprise à moindre coût. Parmi les différents types de sites Internet existants vous trouverez forcément celui qui répondra à vos attentes, mais lequel choisir ?

Quels sont vos objectifs sur le net ?

Il est primordial dans un premier temps de définir le ou les objectifs de votre présence sur Internet, ils peuvent être les suivants :

  • Être visible
  • Avoir un site internet bien référencé permet à votre entreprise d’être visible sur la toile auprès d’un public élargi, pouvant être ciblé selon votre secteur d’activité.
  • Améliorer votre notoriété
  • Votre site internet vous permet de développer votre popularité, d’améliorer votre notoriété auprès des internautes.
  • Développer votre base de données : quelle aubaine pour vous ! Pouvoir développer une base de données de prospects rapidement et efficacement, grâce aux données que vous pouvez recueillir sur vos prospects, vos clients en analysant les fréquentations des pages, l’origine des visites
  • La vente en ligne : effectivement, la création d’un site internet e-commerce peut représenter une belle opportunité pour commercialiser vos produits sans avoir forcément de point de vente physique !

Un site internet vous permet de mettre à disposition sur le Net de manière rapide et efficace un maximum d’informations à moindre coût, qu’elles soient de type commerciale, technique, informative…

Quels sont les différents types de sites internet ?

Une analyse de votre besoin est indispensable avant de passer à la conception de votre site Internet. Vous devez axer votre réflexion sur les moyens que vous êtes prêts à mobiliser pour la réussite de votre communication sur le net.  Vous devez aussi estimer vos moyens en terme de budget et de temps à consacrer pour faire vivre votre site Internet en l’alimentant régulièrement.

Vous pouvez confier ce type de prestation à une agence web , elle pourra également s’occuper du référencement et du positionnement de votre site Internet. Un cahier des charges bien pensé, bien rempli, est nécessaire pour aider à la prise de décision quant au choix du site Internet approprié pour communiquer sur le web.

On distingue plusieurs types de sites internet :

Les sites vitrines : Rôle d’information mettant en avant l’image de marque de votre entreprise, en présentant votre activité, vos produits, vos services.

Les sites institutionnels : Présentation de l’organisation et des valeurs de l’entreprise, par la description de l’activité, la transmission de chiffres clés et des ‘informations nécessaires au public ciblé.

Les sites e-commerce : Les sites marchands permettent de vendre directement vos produits aux internautes qui procèdent au paiement directement en ligne.

Les sites intranet : Ces sites privés et internes aux entreprises partagent des informations professionnelles uniquement aux personnes autorisées.

Les portails : Les services proposés : une messagerie, un calendrier, des panneaux d’actualités.

Les sites personnels : Sites réalisés par des particuliers, le plus souvent par passion pour un sujet précis.

Les Blogs : Plus ouverts que les sites personnels, les visiteurs peuvent laisser leurs commentaires.

Les sites communautaires : Les réseaux sociaux permettent aux internautes de se réunir autour d’un intérêt commun, d’un partage d’informations.

Les sites collaboratifs : Permettant une collaboration entre internautes, à la base de la dénomination Web 2.0. de type wiki. Site vitrine camping de l’aigrette

En Bref

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites Internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité ! Vos visiteurs doivent se sentir à l’aise en navigant sur votre site et trouver facilement leurs repères, il faut leur donner envie de rester et de revenir ! Captez vos visiteurs !

N’hésitez pas à nous contacter, la mission de notre société web sera de vous accompagner dans la création et la promotion de votre site internet.

Mentions légales et site internet : quelles sont vos obligations et comment les rédiger ?

La rédaction des mentions légales est une étape incontournable dans la création d’un site internet. Quelles sont vos obligations légales et comment rédiger vos mentions légales ? Etes-vous en conformité avec la loi ?

Les mentions légales à afficher sur un site internet sont issues de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique. Qu’impose vraiment la loi et quelles sont les mentions obligatoires à afficher sur votre site web ?

Pourquoi afficher des mentions légales ?

L’objectif des mentions légales est d’informer les visiteurs d’un site internet sur l’identité du responsable du site. C’est l’une des raisons d’être de la loi pour la confiance en l’économie numérique votée en 2004 et modifiée par la suite, elle avait pour objectif de rassurer les internautes pour favoriser l’achat en ligne.

La loi prévoit ainsi de rendre obligatoire l’affichage de certaines informations permettant d’identifier et de retrouver l’éditeur du site internet.

Quelles sont les mentions obligatoires à afficher sur votre site internet ?

Tous les sites internet édités à titre professionnel sont concernés par l’obligation d’afficher des mentions légales. Contrairement à certaines idées reçues, tous les sites internet sont concernés par cette obligation, même les blogs et les sites vitrines n’y échappent pas. Les mentions légales à afficher seront simplement différentes de celles d’un site e-commerce.

Les mentions légales obligatoires pour les professionnels

Si vous êtes considéré comme une personne physique (entreprise individuelle, autoentrepreneur…), vous devrez afficher les mentions suivantes :

Nom et votre prénom,

Adresse mail,

Numéro de téléphone,

L’adresse postale de votre domicile,

Les coordonnées de l’hébergeur de votre site internet (nom, dénomination ou raison sociale, l’adresse et le numéro de téléphone)

Si vous êtes considéré comme une personne morale (Sociétés, Sarl, Eurl, …), vous devrez afficher les mentions suivantes :

Votre dénomination sociale ou votre raison sociale.

L’adresse de votre siège social.

Le nom du directeur de la publication et le nom du responsable de la rédaction.

Un numéro de téléphone

Le montant du capital social.

Les coordonnées de l’hébergeur.

Si vous exercez une activité commerciale, vous devez afficher votre numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RC)

Si vous :

Exercez une activité artisanale, vous devez afficher votre numéro d’immatriculation au répertoire des métiers (RM).

Vendez des produits ou des services en ligne, vous êtes considéré comme un commerçant en ligne et à ce titre vous devez également afficher vos conditions générales de vente (CGV).

Exercez une profession réglementée, vous devez mentionner les règles applicables à votre profession ainsi que le nom et l’adresse de l’autorité ayant délivré votre autorisation d’exercer (uniquement si nécessaire).

Les mentions légales obligatoires pour tous

Si vous n’êtes pas un professionnel (blog perso, forum, album photo en ligne), vous devez simplement mentionner votre nom, votre prénom, votre adresse, votre numéro de téléphone et les coordonnées de votre hébergeur.

A savoir : Selon la loi, toutes ces informations légales doivent être indiquées dans un « standard ouvert », elles doivent être accessibles pour tout le monde et présentes dans la navigation du site (l’accès aux mentions légale est généralement placé dans le footer).

Comment rédiger vos mentions légales ?

La loi n’impose aucun formalisme concernant la rédaction de vos mentions légales, vous avez donc la possibilité de les présenter comme vous le souhaitez. Vous pouvez ou non faire appel à un professionnel pour vous aider à les rédiger (agence web ou avocat).

Rédaction mentions légales

Vous pouvez également obtenir des mentions légales gratuites grâce à des générateurs en ligne. Il vous suffit de renseigner toutes les informations demandées, vous cliquez sur envoyer et vous recevrez directement vos mentions légales à l’adresse email renseignée au format HTML. Il ne vous reste plus qu’à les mettre en ligne sur votre site internet.

Attention : Un générateur de mentions légales gratuites n’est pas adapté pour tous les sites internet. Dans le cas d’un site e-commerce, il est préférable de passer par un professionnel.

Que risquez-vous si vous n’affichez pas les mentions légales ?

En cas de défaut d’affichage des mentions légales obligatoires, le législateur a prévu des sanctions pouvant aller jusqu’à un an d’emprisonnement et une d’amende.

Pour les personnes morales, l’amende peut être assortie d’une interdiction d’exercer directement ou indirectement l’activité professionnelle en question pour une période de 5 ans.

 

Qu’est-ce qu’un certificat SSL et pourquoi l’utiliser pour votre site internet

Le SSL (Secure Socket Layer) aussi connu sous le nom de TLS (Transport Layer Security), est un certificat qui permet de sécuriser la connexion entre le visiteur et le serveur d’un site internet à l’aide d’un cryptage très élevé.

Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?

Définition : Un certificat SSL (appelé également certificat électronique ou certificat numérique) est l’équivalent d’une carte d’identité numérique.

Le certificat se matérialise par un fichier de données liant une clé cryptographique aux informations d’une personne physique ou morale. Le certificat sécurise les échanges de données par chiffrement entre un serveur web et le navigateur d’un internaute.

Un site ou une application sécurisée est facilement identifiable grâce au protocole (https) visible dans la barre d’adresse de votre navigateur web.

Le SSL (Secure Socket Layer) aussi connu sous le nom de TLS (Transport Layer Security), est un certificat qui permet de sécuriser la connexion entre le visiteur et le serveur d

 

 

Quand et pourquoi utiliser un certificat SSL ?

Un certificat SSL permet de sécuriser le transport des données pour les applications suivantes :

Transactions bancaires en ligne.

Connexions et échanges d’informations confidentielles.

Applications et les messageries web.

Trafics intranet dans les organisations.

Flux de production, les applications de virtualisation et les plates-formes sur le Cloud.

Connexions entre un client de messagerie, tel que Microsoft Outlook et un serveur mail, tel que Microsoft Exchange.

Transferts de fichiers au travers de services « https » et FTP, lors des mises à jour des sites internet.

Connexions aux panneaux de contrôle et les activités d’hébergement.

Connexions aux réseaux et aux trafics de réseaux utilisant les VPNs SSL comme VPN Access Servers, et les applications, telles que Citrix Access Gateway.

Évolution de l’utilité d’un certificat SSL

Les certificats SSL ont été créés à l’origine pour les professionnels de l’informatique. Ils sont aujourd’hui devenus indissociables dans le paysage numérique. Ils apportent une garantie de sécurité pour la navigation sur Internet pour tous.

En effet, la sécurité en ligne et la protection des données des internautes sont des principes largement pris en compte dans les politiques des grands navigateurs comme Google ou Mozilla.

Pour Google, la sécurisation d’un domaine est désormais un critère de classement dans son algorithme. Depuis juillet 2018, Google Chrome signale les sites non sécurisés.

Le SSL techniquement parlant

Le SSL est un protocole transparent et d’une incroyable simplicité pour les utilisateurs. Son utilisation ne nécessite aucune manœuvre à réaliser. Sur leur navigateur, les utilisateurs sont notamment automatiquement avertis de l’activation de la sécurité d’un SSL grâce à l’affichage d’un cadenas sur leur barre de recherche et du protocole « https » dans L’URL.

Il existe plusieurs types de certificats SSL, gratuits (comme le certificat Let’s Encrypt) et payants. En tant qu’utilisateur, vous pouvez opter pour un certificat à validation étendue. Il se différencie d’un certificat classique par l’affichage de l’identité de l’organisation dans la barre d’adresse de la plupart des navigateurs Internet.

Vous trouverez ci-dessous les différents types de certificats :

Domain Validated (DV) > Validation d’un domaine,

Organisation Validated (OV) > Validation de l’organisation,

Extended Validated (EV) > Validation étendue.

Certificat à validation étendue (Certificat ssl ev)

Souvent, le SSL n’est reconnu que lorsque le visiteur envoie des données par le biais du site internet. Ce n’est pas le cas, la sécurisation des données fonctionne dans les deux sens.

En effet, grâce à une connexion sécurisée SSL, les données envoyées par un internaute sur un site ne peuvent être vues. De plus, le certificat permet également de faire en sorte que les données ne puissent pas être modifiées ou supprimées par le propriétaire d’un site web.

Cette fonctionnalité permet alors de créer un rapport de confiance et de transparence entre les visiteurs / clients potentiels et le propriétaire d’un site marchand par exemple. C’est notamment la première bonne raison d’opter pour une connexion sécurisée SSL en tant que propriétaire d’un site internet. N’hésitez pas à nous contacter pour sécuriser votre site internet !

Le Flash c’est bien joli mais…

En fait le flash est une technologie permettant d’animer les pages web, tout simplement. Il existe des sites en 100{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} Flash, comme des sites qui l’utilise partiellement. Nous allons voir ce que cette technologie apporte et quels sont ses inconvénients.

Attention, tout le monde ne rentre pas sur un site 100{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} Flash. Je vulgarise mais c’est un peu ça. Flash requiert un lecteur capable de le lire, qui par défaut, n’est pas toujours présent sur le navigateur de l’internaute (le Flash Player). Il y a eu des progrès de ce côté-là, on considère que 95{96f357d1f6ab0c18f7d4c25b1a51a3c1c59885cb1c9451ddd89fc7998b393003} des internautes en sont équipés (merci par exemple à Google Chrome qui l’intègre et le met à jour d’office). Coté OS, c’est surtout les utilisateurs de Linux qui auront ce souci d’accessibilité (installation fastidieuse du lecteur).

Un des inconvénients majeurs du Flash est le temps de chargement. Que les flasheurs me disent le contraire, même un site flash « hyper-ultra-bien » construit met du temps à charger, et dans le contexte actuel où les internautes sont de moins en moins patients et zappent à tout va de site en site, c’est pas top. Un autre gros inconvénient, et pas des moindre, c’est l’inaccessibilité des sites Flash aux malvoyants. Si ce dernier point vous pose problème, il faudra donc éviter le Flash.

Flash & Google, une parfaire harmonie

En fait non. Il faut savoir que les moteurs de recherche comme Google n’apprécient pas du tout le Flash. Il est difficile de bien indexer un site Flash, même s’il y a des astuces pour avoir du contenu alternatif, mais elles sont plutôt adaptées pour les sites qui utilisent partiellement le Flash (balise noembed, méthode SWFObject, etc…). Comme les malvoyants, les robots de Google et autre moteurs de recherche n’ont pas accès au contenu multimédia, donc au contenu d’un site Flash ou d’une animation Flash. Il y a des cas où le Flash peut ne pas être gênant, mais il faut vraiment ne pas avoir besoin de référencement, être connu du grand public, se permettre de ne pas être accessible à tous. Vraiment très peu d’entre nous sont dans ce cas (les stars par exemple peuvent se permettre ce « luxe »)…
Donc oui ou non ?

il y a d’ailleurs de très bon sites construits exclusivement en Flash, mais la difficulté du référencement, l’inaccessibilité aux malvoyants suffisent pour envisager une autre alternative. Selon moi, un site bien travaillé avec du css3 & une once de Javascript suffit largement pour le côté interaction & animation, avec l’avantage du référencement, de l’accessibilité & de la légèreté. Donc désolé les Flasheurs, mais le Flash a grandement perdu de son utilité sur les sites web… Sinon pour rester objectif, un bon exemple de site Flash agréable au niveau de la navigation et du visuel est DontCLick : Le principe de la navigation est de ne pas cliquer du tout, sous peine de se faire virer du site.. Très intéressant, très innovant & bien construit.

Marque blanche, Comment ça marche?

✓ Vous êtes une agence web et souhaitez sous-traiter, externaliser vos création de sites internet, graphique en marque blanche.

✓ Vous êtes un commercial indépendant free-lance et souhaitez vendre commercialiser avec professionnalisme les produits de la gamme numérique en marque blanche Widole.

Vendez des offres de création de site web haut de gamme et réalisez de belles marges !

Vous restez l’interlocuteur unique de vos clients et vous fixez librement vos prix.
Vous disposez d’un interlocuteur  disponible qui suivra l’ensemble de vos projets, nous vous apporterons toute notre disponibilité et notre savoir-faire.
Notre expertises à votre services.

Nous pouvons effectivement nous occuper du développement et de la création des différents sites internet de vos clients ainsi que des produits graphique en marque blanche.

Comptez et bénéficier d’une équipe de professionnels à vos côtés pour toutes vos conceptions numérique et le développement digital de vos clients création site internet en marque blanche.

Afin que les choses soient transparentes entre les deux parties,

l’ élaboration d’un contrat qui régit les prestations en marque blanche de chacun de nous sera réalisé signée par les deux parties.