Comment augmenter votre trafic sans Google gratuitement ?

On pense trop souvent que pour qu’un site internet soit mis en valeur il suffit de s’abonner aux outils payants de Google. Il n’en n’est rien. Lorsqu’elle est confiée aux soins d’un professionnel la création d’un site web est en elle-même une valeur ajoutée qui suscite la curiosité des internautes. Cette action publicitaire doit faire partie d’une démarche plus large qui a pour but de renforcer votre visibilité sur les réseaux sociaux. Ce travail spécifique, que l’on nomme « community management« , est essentiel à toute démarche de webmarketing.

Le web n’est pas limité à ses sites

Même sans avoir à dépenser d’importants budgets il est possible d’assurer une promotion efficace de votre site web. La qualité de ses contenus et sa structuration, notamment grâce à un tissage de liens bien réfléchi, contribuent fortement à la réputation d’un site internet. Il est également possible de déployer d’autres ressources en ligne afin d’en renforcer la renommée. C’est le cas des réseaux sociaux. Lorsque ceux-ci sont mis à contribution dans une démarche de webmarketing ils s’avèrent être des outils de promotion fiables, peu coûteux et surtout très efficaces.

Facebook et YouTube, entre autres, sont devenus les lieux virtuels les plus fréquentés sur internet. Ils permettent de créer des pages et des listes de diffusion vidéos. Ces vitrines virtuelles peuvent être utilisées pour assurer la promotion efficace d’entreprises, de leurs marques et de leurs produits. Nos spécialistes en « community management », terme qui définit le travail de webmarketing basé sur les réseaux sociaux, peuvent organiser des campagnes publicitaires en ligne d’un genre nouveau. Elles vont décupler l’impact de vos stratégies de communication sur internet. Les spécialistes de l’agence web Pixell seront capable de les mettre en œuvre à la hauteur de vos ambition et en respectant vos budgets.

Internet permet des publications périodiques

Un blog ne sert pas qu’aux publications d’internautes bien lettrés qui souhaitent partager leurs passions. Il peut être aussi une véritable vitrine vivante des activités d’un professionnel. Pour que l’emploi d’un blog dans une démarche de web marketing soit valable il convient de l’alimenter régulièrement en informations qui vont stimuler sa fréquentation. Nos équipes de community management savent prendre en charge l’animation de votre blog afin que les internautes soient régulièrement au courant de vos actualités. Cette activité de blogging est très payante sur la durée à condition qu’elle soit prise en main par des professionnels chevronnés.

Les démarches payantes génèrent un trafic important

Lorsque votre action de webmarking doit être la plus efficace possible, tout dépend du budget que vous souhaitez lui allouer. Vous avez toujours la possibilité de recourir à l’emploi des outils de référencement payants SEA. L’avantage qu’ils procurent est lié à la rapidité et à l’efficacité de leurs effets. Les souscriptions aux moyens publicitaires de Google permettent en effet de voir la référence à votre site web en tête des pages de résultats qui sont affichées lors d’une requête sur des mots-clés en rapport avec votre campagne. C’est une option à considérer pour celles de moyenne et grande envergure, notamment celles qui servent à appuyer les annonces de nouveaux produits ou services.

Comment soigner votre image avec une signature mail ? Comment la transformer en support de communication ?

L’e-mail est devenu un moyen de communication courant dans le cadre professionnel comme le cadre privé. Entre démarchage, support client par mail et campagnes de mailing, les entreprises se doivent inclure le courriel dans leur stratégie webmarketing

L’e-mail est devenu un moyen de communication courant dans le cadre professionnel comme le cadre privé. Entre démarchage, support client par mail et campagnes de mailing, les entreprises se doivent d’inclure le courriel dans leur stratégie webmarketing. Son contenu, est à soigner. Il doit refléter correctement l’image de l’entreprise jusqu’à la signature.

Trop souvent négligée, la signature mail est un formidable support de communication. C’est un point final à la conversation avec votre prospect qui doit laisser une dernière bonne impression. C’est d’autant plus vrai quand il s’agit d’un premier contact. Il est donc important de savoir comment communiquer avec une signature mail.

Communiquer les bonnes informations

Vos coordonnées de base

La signature mail est un peu votre carte de visite numérique. Elle se doit de renseigner votre client correctement sur l’entreprise, mais aussi sur vous et vos employés en tant qu’interlocuteurs. Le minimum est donc d’y faire figurer :

    votre prénom et votre nom,
    le nom de l’entreprise et votre fonction au sein de cette dernière,
    votre adresse mail dédiée,
    le numéro de téléphone de l’entreprise, mais aussi de votre ligne directe ou de votre portable professionnel,
    et enfin l’URL du site web de l’entreprise pour permettre au potentiel client de se renseigner sur votre offre et vos valeurs.

La signature mail : un véritable support de communication

Vous pouvez également l’accompagner d’une “bannière auto-promo” annonçant des informations de base sur votre offre, sur vos projets ou des promotions du moment. Attention ! Comme le reste de votre stratégie digitale, votre signature mail doit correspondre à votre cible. Il vous appartient donc d’adapter ces informations complémentaires en fonction de vos clients. Avec une cible B2B, mieux vaut rester professionnel. Vous pouvez : créer une bannière “call-to-action” vers votre site invitant à “En savoir plus..” sur votre offre, suggérer à l’utilisateur de s’inscrire à votre newsletter pour recevoir plus de contenu, diriger le prospect vers votre blog, inviter votre prospect à découvrir votre portfolio, ou un projet réalisé particulier et qui peut le concerner, communiquer des informations importantes sur l’actualité de l’entreprise : fermeture exceptionnelle, changement de poste, changement de dirigeant, etc. En revanche, évitez d’y afficher des prix et des réductions racoleuses. Avec une cible B2C, vous pouvez vous permettre plus de choses dans votre signature mail afin attirer l’attention : Comme en B2B, on peut inciter le consommateur à s’inscrire à une newsletter ou à consulter votre blog. On peut l’inviter à rejoindre une communauté de consommateurs sur les réseaux sociaux. Il est aussi possible de donner des informations sur des points de vente physiques ou d’inviter le client à télécharger une application permettant de les géolocaliser. Vous pourrez y communiquer des tarifs ou des promotions mais cela reste à être utilisé avec précaution. Le marketing direct est parfois perçu comme agressif par le consommateur. Mal utilisé, il peut ternir l’image de l’entreprise. Bien sûr, vous pouvez y inclure le logo de l’entreprise afin qu’elle soit facilement identifiable. Mais vous pouvez aussi intégrer votre propre photo afin d’humaniser l’échange. Cette photo permet au client de mettre un visage sur un nom. Enfin, pour rendre votre signature mail interactive, n’hésitez pas également à y faire figurer des liens vers vos réseaux sociaux. En revanche, on évite les liens bruts et on les associe plutôt à des “boutons” identifiables au logo de chaque réseau.

Soigner le visuel de votre signature mail

C’est l’occasion de se démarquer en étant un peu créatif. Plutôt que de faire de votre signature un contenu purement textuel et sans personnalité, mettez en place un véritable support de communication visuel. Elle doit véhiculer les valeurs et l’image de votre entreprise. Il faut cependant veiller à rester cohérent.
Si vous avez une charte graphique, appliquez-la à votre signature. Garder son identité visuelle permet de rester facilement identifiable et de communiquer à travers votre signature mail une certaine cohésion d’entreprise. Votre agence de communication peut ainsi vous aider à valoriser votre signature de manière harmonieuse.
Veiller également à rester pratique pour le client. Évitez d’intégrer vos informations de contact sur une image. Premièrement, certaines plateformes d’email peuvent parfois bloquer l’image et votre client se retrouvera sans vos coordonnées. Deuxièmement, il peut être compliqué pour certains utilisateurs de récupérer ces renseignements depuis une image.

S’adapter aux écrans et aux services de boite mail

Si vous utilisez une signature visuelle, mieux vaut s’assurer qu’elle s’affiche bien sur des tailles d’écrans différentes. En 2017, 61% des internautes lisent leurs mails sur leurs smartphones. Votre signature mail se doit donc aussi d’être responsive. Le risque est d’avoir un texte décalé, voir illisible. Cela ne fait pas professionnel et risque de rendre difficile la prise de contact par le prospect.
De même les signatures sur Outlook, Gmail, Yahoo etc ne se configurent pas de la même manière et ne s’affichent pas toujours pareil non plus. Privilégiez les contenus HTML pour éviter les erreurs d’affichage. On vous conseille aussi de tester la lisibilité de votre signature sur les différentes plateformes. Si vous souhaitez une signature mail efficace, contactez nous !

Les campagnes d’e-mailing : une méthode de marketing efficace ?

Avec les sites vitrine et les bannières publicitaires sur des sites web de partenaires, les campagnes d’e-mailing constituent la base du marketing en ligne. Elles surpassent cependant les autres méthodes en termes d’efficacité car elles permettent de cibler les messages marketing en fonction des destinataires et présentent un meilleur retour sur investissement.

On peut distinguer deux catégories de campagnes d’e-mailing : celles qui s’assimilent à du marketing d’acquisition et celles qui font du marketing de fidélisation. Concrètement, les premières consistent à acquérir de nouveaux clients en envoyant des e-mails à des prospects, les autres utilisent des techniques permettant de conserver la clientèle déjà acquise et de lui proposer de nouveaux produits et/ou de nouveaux services.

Des deux catégories, il ne fait aucun doute que la seconde est la plus efficace : si la première vise une cible relativement large et générale, la seconde vise une cible connue et qui connaît l’émetteur. On estime qu’il est sept fois moins cher de conserver un client que d’en acquérir un : il n’y a aucun compte à créer, pas de nouveau dossier client à monter, tout ce qu’il suffit parfois de faire est de mettre à jour les données du client ou de renouveler ses abonnements.

Une bonne campagne de fidélisation par e-mail nécessite tout de même l’élaboration d’une stratégie de communication : les produits et services mis en avant doivent correspondre aux préférences du client, ils doivent s’accompagner de promotions périodiques, être envoyés au bon moment, créer une forme d’interactivité avec le destinataire et être envoyés à des moments opportuns.

A quelle heure envoyer vos emails ?

Cette question, tout professionnel devant envoyer un emailing ou une newsletter se l’est déjà posée. Certains créneaux horaires sont ainsi à favoriser lors de l’envoi d’e-mails. Attention, selon les secteurs, ces horaires ne seront pas forcément les mêmes !

Détaillons donc les différents moments de la journée susceptibles de maximiser l’intérêt de vos contacts.
En matinée : informations et promotions

S’il est inutile d’envoyer vos emails avant 9h faute de destinataires réceptifs, le début de matinée est en revanche un créneau horaire très intéressant. La plupart des internautes débutent en effet leur journée en vérifiant leurs boîtes de réception. Il est donc conseillé d’envoyer vos messages marketing ou d’informations entre 9h et 10h.

Entre 10h et 12h en revanche, la journée de travail bat son plein et vos contacts seront moins disponibles.

Lors de la pause de midi, les consommateurs auront plus tendance à consulter les informations et actualités. S’il vaut mieux éviter d’envoyer vos mails marketing à ce moment, cela peut en revanche être un deuxième moment intéressant pour vos newsletters informationnelles.

La fin de journée, un créneau particulièrement intéressant

En début d’après-midi, vos destinataires seront concentrés sur leur travail mais montreront malgré tout de l’intérêt pour les messages concernant leurs services bancaires. A partir de 15h, les mails envoyés par le secteur de l’immobilier seront eux aussi les bienvenus.

A partir de 17h, les consommateurs sont avides de pause-lecture e-mails et se laissent plus facilement tenter par des offres invitant au dépaysement et au voyage. Le secteur du tourisme a alors tout intérêt à communiquer à ce moment. De leur côté, les dirigeants et décideurs auront plus de temps pour gérer les mails BtoB.

Enfin, en soirée, les consommateurs ont plus de temps libre et sont plus ouverts aux emails personnalisés liés au shopping et à leur hobbies (sport, musique, …). Comme ils ont également tendance à effectuer leurs achats en-ligne chez eux, il est très intéressant d’envoyer vos meilleures offres marketing entre 19h et 22h.

Bien entendu, ces données restent généralistes et sont surtout utiles pour sélectionner les créneaux horaires qui semblent les plus adaptés. Il est cependant intéressant de tester ceux-ci afin d’ajuster au mieux la période d’envoi et de sélectionner celle qui générera le plus d’ouvertures et le meilleur taux de clics.