Taux de conversion d’un site internet : Comment l’optimiser ?

Un site internet peut être qualifié de performant à partir du moment où son taux de conversion (pourcentage d’internautes réalisant une action précise et prédéfinie vs le nombre total d’internautes visitant le site) affiche des résultats supérieurs à la moyenne sectorielle. Cette action peut varier selon vos objectifs : une vente de produit, une vente de service, la demande d’un devis, la souscription à votre newsletter, l’inscription à un événement…

Vous l’aurez compris, le taux de conversion de votre site internet est l’indicateur de votre ePerformance. Il est donc primordial d’identifier tous les éléments entrant en jeu afin de les optimiser pour influer, à terme, sur votre taux de conversion. Ces éléments quels sont-ils ?

L’agencement de votre page

Une page claire, avec des boutons de type « call to action » (acheter, ajouter au panier, commander, essayer, s’abonner…) facilement identifiables. Des informations de contact simplifiées dans le « header » et d’autres plus complètes dans le « footer ». Privilégiez la vidéo sur les longs textes et utilisez des couleurs adaptées tout en gardant à l’esprit que le jaune est la couleur qui attire le plus l’attention… mais que le rouge est celle qui incite le plus à l’action ! Pour celles et ceux qui ont le temps ou qui collaborent avec une agence Web spécialisée

déterminez l’impact de vos changements grâce aux tests A/B et assurez-vous que le design final de votre page soit le plus à même de maximiser votre taux de conversion.

La sécurité

Un site affichant des évaluations produit, des témoignages clients, des garanties du type « satisfaits ou remboursés », un processus de paiement ultra-sécurisé, une livraison garantie sous 3 jours ou encore un service client extrêmement réactif (réponse sous 24h ou mieux : Live Chat) mettra l’internaute dans les conditions idéales pour procéder à l’achat en toute sérénité.

La gratuité

Bien que cela tombe sous le sens, peu nombreux sont les sites affichant clairement « Livraisons gratuites » ou encore « essai gratuit ». Une étude ComScore (qui date je vous l’accorde de décembre 2011) indique que 36% des internautes ne procéderont à l’achat qu’en cas de livraison gratuite. Une autre de la North American Technographics datant de 2013 déclare que 93% des internautes se sentent davantage motivés à l’achat lorsque la livraison est gratuite… no comment…

Il ne vous reste plus qu’à paramétrer votre compte Google Analytics, Vous pourrez ainsi mesurer les progrès réalisés.

Est-ce encore d’actualité d’avoir un site Web pour mon organisation en 2020?

À quoi sert le site Web pour une organisation?

En général, le site Web est l’endroit centralisé où l’organisation partage toutes les informations concernant ses produits, ses expertises, son portfolio, sa boutique en ligne, ses coordonnées, etc.

À quoi sert le site Web pour vos clients, partenaires, bailleurs de fonds, etc.?

Ces individus vont consulter votre site Web pour en savoir plus sur votre organisation, son équipe, ses services, etc. Au même titre que la fiche Google ou les profils réseaux sociaux, les clients potentiels vont aussi utiliser le site Web pour évaluer si votre organisation est professionnelle et pourra répondre à ses besoins AVANT de vous contacter. D’où l’importance d’avoir toutes les informations pertinentes regroupées sur le site Web

Le site Web au centre de la stratégie de communication numérique (et hors ligne)

Dans les faits, le site Web est généralement le centre de votre stratégie de communication en entreprise. Presque tous vos outils de communication ont pour but de mener les prospects et les clients vers votre site Web. Ensuite, votre site devrait être joli, performant et facile d’utilisation. L’information devrait être trouvable en deux clics ou moins. Le site devrait avoir un ou plusieurs appel(s) à l’action. Ces appels à l’action devraient être très visibles et simples d’utilisation.

Notez que le site Web n’est pas nécessairement l’aboutissement du tunnel de conversion. Mais dans le cas d’une boutique en ligne où on désire que les internautes achètent et ainsi deviennent des clients, alors là c’est l’aboutissement. Sur le site d’une entreprise de service (courtier immobilier, physiothérapeute, avocat, etc.) c’est généralement une des étapes du tunnel de conversion (prise de rendez-vous, demande de soumission, etc.) menant à la prochaine étape qui peut être la conversion ou une autre des étapes précédent la conversion. Donc, considérant l’importance qu’un site Web représente (ou devrait représenter) dans votre stratégie de communication en entreprise:

Oui, le site Web est encore d’actualité pour votre organisation en 2019!

Ceci étant dit, chaque organisation est différente et il se peut que le site Web ne figure pas au plan de communication de la vôtre. Cette figure de cas est une exception.

L’ergonomie d’une interface Web

Beauté VS ergonomie

Lors de la conception du design d’un site Web, nombreux sont les graphistes qui pensent souvent à la beauté avant l’ergonomie et pourtant, c’est une erreur monumentale. Dès les premières secondes, un utilisateur décidera de rester ou de quitter votre site. Contrairement à ce que nous avons tendance à penser, c’est l’ergonomie qui influencera l’utilisateur plutôt que le visuel. Même si votre site est très joli, si l’internaute ne trouve pas ce qu’il cherche en peu de temps, il passera à un autre site.

Voici quelques règles à respecter pour obtenir un site ergonomique :

L’organisation de l’ensemble de votre site

Concevoir un site Web demande une réflexion sur l’organisation de la navigation, des pages, du contenu, du choix des couleurs et du design. Vous devez vous mettre dans la peau d’un utilisateur. Réfléchissez à la façon dont vous allez répartir le contenu et l’information sur votre site. Si votre structure de base n’est pas bien pensée dès le départ, vous risquez de vous perdre en cours de route.

Une navigation accessible

Le menu principal de votre site doit être à un endroit stratégique, être clair et bien structuré. Les visiteurs ne chercheront pas longtemps à comprendre le fonctionnement de votre site. La navigation est le repère principal de votre site. Il est donc important qu’elle soit facile d’accès. La plupart du temps, nous la retrouvons en haut ou à gauche.

La règle des trois clics

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette règle. Elle consiste au nombre de clics maximum que devra effectuer un utilisateur avant d’arriver à l’information qu’il recherche. En d’autres mots, un internaute ne doit pas dépasser trois clics avant d’atteindre le contenu désiré. Sinon, cela veut dire que vous avez échoué à l’étape de l’organisation de votre site.

Une page d’accueil claire et efficace

La page la plus importante de votre site est l’accueil. Bien entendu, il ne faut pas mettre toute notre énergie sur cette page et négliger les autres, mais c’est celle qui aura le plus de trafic et qui orientera le visiteur dès le départ. Sur l’accueil, vous devez faire ressortir et rendre facile d’accès les sections principales de votre site.

Une entête claire

Dans l’entête de votre site, il est important que le nom ou le logo de l’entreprise soit visible. Les utilisateur doivent connaître le sujet du site dès leur arrivé. Vous pouvez aussi ajouter un slogan qui résume le thème de votre site.

Des textes faciles à lire

Pour la composition de vos textes, il faut encore une fois se mettre dans la peau de l’utilisateur. Votre contenu doit contenir du vocabulaire accessible pour tous. Évitez autant que possible les termes trop techniques ou sinon, définissez le mot utilisé.

De plus, assurez-vous que la couleur de votre texte et les polices de caractères utilisés sont facile à lire. La lecture sur un écran fatigue beaucoup plus les yeux que sur papier. Aussi, aérez bien votre texte et évitez les paragraphes trop longs. Placez du contenu important et laissez tomber le superflu. Les gens ne prennent pas la peine de lire tout le contenu quand il y en a trop ou lorsqu’il est trop coincé.

Faire ressortir les liens

Si vous placez des liens cliquables dans votre contenu, assurez-vous qu’ils soient différent du reste de votre contenu pour les rendrent visibles facilement. Vous pouvez les mettre d’une couleur différente, les mettre en gras ou les souligner. Évitez de souligner du texte qui n’est pas cliquable, car le souligné est associé aux liens sur le Web.

Évitez les gadgets inutiles

Évitez au maximum de placer des gadgets inutiles avec beaucoup d’animation. Cela alourdi votre site et augmente le temps de chargement. La plupart du temps, les utilisateurs ne prennent pas la peine de regarder tous les effets.

Mot de la fin

Pour conclure, comme vous pouvez le remarquer, la conception d’un site ne repose pas seulement sur le visuel. Cela requière de la réflexion et de la structuration. C’est ce qui vous permettra d’obtenir un produit final efficace où les utilisateurs prendront plaisir à naviguer sur votre site.

Tout savoir sur les différents types de sites internet

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité !

Quelque que soit votre secteur d’activité, être visible sur le Net est indispensable pour augmenter votre capital #communication. Les entreprises utilisent de plus en plus le Net comme vitrine, c’est un support privilégié pour communiquer sur son activité et toucher un public ciblé.

Un site internet permet de véhiculer un maximum d’informations sur votre entreprise à moindre coût. Parmi les différents types de sites Internet existants vous trouverez forcément celui qui répondra à vos attentes, mais lequel choisir ?

Quels sont vos objectifs sur le net ?

Il est primordial dans un premier temps de définir le ou les objectifs de votre présence sur Internet, ils peuvent être les suivants :

  • Être visible
  • Avoir un site internet bien référencé permet à votre entreprise d’être visible sur la toile auprès d’un public élargi, pouvant être ciblé selon votre secteur d’activité.
  • Améliorer votre notoriété
  • Votre site internet vous permet de développer votre popularité, d’améliorer votre notoriété auprès des internautes.
  • Développer votre base de données : quelle aubaine pour vous ! Pouvoir développer une base de données de prospects rapidement et efficacement, grâce aux données que vous pouvez recueillir sur vos prospects, vos clients en analysant les fréquentations des pages, l’origine des visites
  • La vente en ligne : effectivement, la création d’un site internet e-commerce peut représenter une belle opportunité pour commercialiser vos produits sans avoir forcément de point de vente physique !

Un site internet vous permet de mettre à disposition sur le Net de manière rapide et efficace un maximum d’informations à moindre coût, qu’elles soient de type commerciale, technique, informative…

Quels sont les différents types de sites internet ?

Une analyse de votre besoin est indispensable avant de passer à la conception de votre site Internet. Vous devez axer votre réflexion sur les moyens que vous êtes prêts à mobiliser pour la réussite de votre communication sur le net.  Vous devez aussi estimer vos moyens en terme de budget et de temps à consacrer pour faire vivre votre site Internet en l’alimentant régulièrement.

Vous pouvez confier ce type de prestation à une agence web , elle pourra également s’occuper du référencement et du positionnement de votre site Internet. Un cahier des charges bien pensé, bien rempli, est nécessaire pour aider à la prise de décision quant au choix du site Internet approprié pour communiquer sur le web.

On distingue plusieurs types de sites internet :

Les sites vitrines : Rôle d’information mettant en avant l’image de marque de votre entreprise, en présentant votre activité, vos produits, vos services.

Les sites institutionnels : Présentation de l’organisation et des valeurs de l’entreprise, par la description de l’activité, la transmission de chiffres clés et des ‘informations nécessaires au public ciblé.

Les sites e-commerce : Les sites marchands permettent de vendre directement vos produits aux internautes qui procèdent au paiement directement en ligne.

Les sites intranet : Ces sites privés et internes aux entreprises partagent des informations professionnelles uniquement aux personnes autorisées.

Les portails : Les services proposés : une messagerie, un calendrier, des panneaux d’actualités.

Les sites personnels : Sites réalisés par des particuliers, le plus souvent par passion pour un sujet précis.

Les Blogs : Plus ouverts que les sites personnels, les visiteurs peuvent laisser leurs commentaires.

Les sites communautaires : Les réseaux sociaux permettent aux internautes de se réunir autour d’un intérêt commun, d’un partage d’informations.

Les sites collaboratifs : Permettant une collaboration entre internautes, à la base de la dénomination Web 2.0. de type wiki. Site vitrine camping de l’aigrette

En Bref,

Quel que soit votre choix parmi les différents types de sites Internet pour présenter votre entreprise, n’oubliez pas que votre site est la vitrine de votre entreprise, votre identité visuelle, votre carte de visite sur le web ! Pensez Ergonomie, Design et Fluidité ! Vos visiteurs doivent se sentir à l’aise en navigant sur votre site et trouver facilement leurs repères, il faut leur donner envie de rester et de revenir ! Captez vos visiteurs !

 

N’hésitez pas à nous contacter, la mission de notre société web sera de vous accompagner dans la création et la promotion de votre site internet.

Site internet e-commerce : La concurrence, ce n’est pas uniquement les prix

L’erreur la plus commune chez les nouveaux e-commerçants, est de se croire en concurrence uniquement sur les prix. Les grandes structures achètent leurs stocks en très grandes quantités et donc bénéficient d’un prix de départ très avantageux ce qui leur permet de pratiquer des prix défiant toute concurrence. A côté de ça, les petites boutiques proposant les mêmes produits plus chers continuent à vendre, à fidéliser leur clients et à évoluer.
Le secret d’un site internet e-commerce prospère ne se trouve donc pas uniquement dans les prix. Il y a plusieurs raisons pour que les clients décident d’acheter un produit à un prix plus élevé.
    – Ils préfèrent l’ambiance de la boutique.
    – Ils apprécient un meilleur service.
    – Ils sont prêts à payer un prix plus élevé pour une meilleure qualité rendue.
    – Ils ont envie de luxe ou d’une sensation de luxe.
    – Le service de livraison est plus flexible, efficace, ou plus fiable.
    – Ou d’autres raisons.
Certaines personnes ayant des moyens plus élevés voudront payer plus.
Le prix se justifie par rapport au service proposé, les clients sont souvent prêts par exemple à payer plus cher s’ils vont être livrés en moins de temps que chez votre concurrent.
Il y aura toujours des clients qui accepteront de payer plus cher et d’autres qui essaieront de trouver la meilleure offre possible. Beaucoup de sites marchands tentent de satisfaire les clients à la recherche des prix les plus bas. C’est pourquoi, pour la plupart, ils ne font pas de bénéfices.
Il est très important de prendre en compte la qualité générale de votre site web, les photos des produits, les descriptions, la présentation générale, l’ergonomie et la facilité d’utilisation, etc., pour vous démarquer des concurrents. Vous devez également vous assurer que vous pouvez offrir le meilleur service possible, à tout moment. Vous pourriez avoir besoin d’améliorer vos annonces afin qu’elles conviennent à ceux qui veulent payer plus. Vous pouvez choisir un type de produit qui apparaîtra comme plus luxueux ou de meilleure qualité pour le mettre en avant.
Certains e-commerçants optent pour une technique qui consiste à vendre certains produits avec une légère perte. Ces produits sont les « produits d’appel » destinés à attirer les clients et en même temps cela leur permet de battre la concurrence.
Si vous décidez d’utiliser cette technique, il est important de donner à vos clients le service qu’ils attendent, de leur proposer un service de qualité, une livraison fiable et rapide, un S.A.V. correct, de vérifier la facilité d’utilisation (l’ergonomie) de votre site web, le design, la présentation ainsi que les photos de vos produits, de ne rien laisser au hasard. Pour qu’un client accepte de payer plus cher il faut que l’investissement de votre coté soit plus grand, n’hésitez pas à ”refondre” votre site web s’il existe déjà, ou à le faire faire par des professionnels qui vous accompagnent et qui vous apportent conseil et savoir faire.

Pourquoi le web design nécessite des compétences techniques ?

Le HTML / JavaScript / CSS sont des langages apportant un bagage très important quand on cherche un travail dans le web design ou l’UX (User Experience).
Les raisons pour lesquelles un graphiste web doit avoir de solides compétences techniques sont les suivantes :

L'accessibilité des langages HTML et CSS

Tout d’abord, les langages HTML et CSS sont accessibles et ne nécessitent pas un long cycle d’apprentissage ou des études étendues. Écrire en HTML et CSS n’est pas vraiment coder puis qu’avec ces langages il est impossible de construire une logique. Le HTML est surtout une structure et le CSS définit l’apparence et les styles. Savoir comment fonctionne le DOM (Document Object Model) et pouvoir intervenir sur un changement structurel est une compétence essentielle et précieuse pour un web designer.

Un Web designer doit pouvoir contrôler les interactions.

l y a beaucoup d’avantages à concevoir une interface utilisateur directement avec du code. La raison principale est que le web designer prend en compte l’expérience utilisateur dans son travail, en effet il est impossible de concevoir pour le web sans prendre en compte cette partie au risque de produire des maquettes non ergonomiques et difficilement utilisables. (voir les différences entre l’interface utilisateur et l’expérience utilisateur)
Le travail de programmation et la logique du développement (backend) ne font pas l’objet d’attention d’un web designer, se sont les programmeurs et les développeurs qui s’en chargent. En revanche, les couleurs, l’espacement, la mise en page, la typographie, le positionnement et le zonage revient directement au web designer. La qualité de l’expérience utilisateur d’un produit est reconnue comme une raison majeure pour le succès d’un projet. Les développeurs ou programmeurs ne se préoccupent pas de l’expérience utilisateur et ce n’est en aucun cas leur priorité et encore moins leur mission.

L'interface utilisateur

Nous pouvons comparer une expérience utilisateur web avec l’expérience d’utilisation d’une application. De plus en plus de sites web sont en vérité des sites applicatifs, c’est à dire qu’ils utilisent de vraies applications qui tournent en mode web, sur des serveurs hébergés. Pour cette raison, il faut que ça reste simple, accessible ergonomique et surtout, ne nécessite pas un apprentissage comme avec une application classique. L’interface avec qui les utilisateurs interagissent devient plus dynamique, contient des animations, des transitions, des écrans et des régions qui changent de contenu sans avoir besoin de recharger la page.

L'efficacité et le gain de temps

l est évident qu’un web designer qui a la maîtrise de ces langages, va être plus efficace et va aller plus vite dans la conception d’une maquette en utilisant les langages appropriés. Les découpages, les zonages, les interactions, ainsi que la logique métier du web nécessite l’apprentissage de ces langages sans oublier le temps économisé puisque la maquette est prête à la production et ne nécessite donc pas d’autre intervention, si ce n’est un simple contrôle avant l’intégration.
Pour un web designer, travailler avec le code revient pour un graphiste classique à manipuler son logiciel de dessin.

Comment choisir la bonne tonalité de couleur pour votre interface web ?

Définir la couleur idéale pour une interface web, ce n’est pas seulement une question de goût et de tendances.
Même si le rouge est votre couleur préférée, rien ne dit, a priori, que cette teinte sera parfaite pour l’outil que vous êtes en train de créer. Mais rien ne dit le contraire non plus.
La réponse est peut-être dans les études scientifiques et les tests et expériences que d’autres ont menés avant vous.

Quelle couleur améliore la lisibilité ?

Toute interface comporte du texte. Au moins un tout petit peu.
Les quelques mots que vous allez présenter doivent être lisibles. Mieux, ils doivent l’être rapidement et facilement.
Le cerveau de l’utilisateur ne doit pas avoir à effectuer un travail de déchiffrage, qui ralentirait son expérience et lui laisserait le sentiment d’une expérience ardue, donc désagréable.
Pour aller encore plus loin, vous noterez qu’il faut aussi un contraste important entre le support et le contenu, afin d’améliorer sa visibilité… et donc sa lisibilité.

À retenir

Le texte ressortira mieux sur un fond clair, quand les images seront plus mises en valeur sur un fond sombre.

Le contraste doit apporter de la clarté

Ce contraste est aussi important pour permettre d’identifier rapidement les zones plus importantes de l’interface. Il n’est pas juste question de choisir entre le rouge et le bleu, mais de savoir comment les teintes que vous allez combiner vont se répondre entre elles.
D’un seul coup d’œil, rapide, il faut être capable de repérer ce qu’il se passe sur la page que vous présentez. Si ce n’est pas le cas, vous devrez peut-être réfléchir à tester d’autres couleurs.

Pourquoi vous devez réfléchir aux conditions d’utilisation

De nos jours, une interface web est loin, très loin d’être utilisée uniquement dans un bureau sous une lumière artificielle. Vous devrez aussi vous préparer à la rendre pratique quand le soleil se reflète sur l’écran… ou au crépuscule alors que la luminosité est faible.
C’est ainsi que certaines applications prévoient des modes “nuit”, avec des teintes différentes… ou que vous devrez vous interroger sur la pertinence d’utiliser un fond sombre, qui ne serait pas toujours pertinent pour l’utilisateur.
N’oubliez jamais que vous ne concevez pas uniquement votre interface pour vous, mais pour des utilisateurs. Et réfléchissez donc aussi aux profils de ceux-ci :

  • à partir de 40 ans, les interfaces aux teintes lumineuses sont considérées comme plus intuitives et plus claires ;
  • les jeunes adultes préfèrent souvent les interfaces au fond sombre, plus originales et stylées à leurs yeux ;
  • les adolescents et les enfants se tourneront vers des teintes vives et des détails amusants.

Dans cet article, nous avons plus parlé de tonalité de couleur que directement de teintes. Parce que vous pourrez aussi, si vous le désirez, offrir aux utilisateurs la possibilité de choisir eux-mêmes le thème qui sera utilisé pour leur interface. Ce qui est une excellente manière de les pousser à se l’approprier. Le principal souci est que cela demandera plus de temps de développement.
Retenez pourtant que le plus gros de votre travail visera à ce stade à déterminer quelles zones devront être en couleur, et où placer les teintes les plus foncées et les plus claires.

Pourquoi améliorer la vitesse de chargement de votre site web ?

Pour augmenter le trafic sur un site web et améliorer ainsi l’expérience utilisateur, la vitesse de chargement et la performance d’un site sont essentielles. Saviez-vous également que la vitesse de chargement d’un site est prise en compte dans le positionnement sur les moteurs de recherche ?

Pourquoi améliorer la vitesse de chargement de votre site web ?

Retenir les internautes sur votre site web

La vitesse de chargement des pages de votre site web est un des premiers éléments qui va jouer sur l’impression qu’auront les internautes de votre site. En moyenne, un internaute ne doit pas attendre plus de 3 secondes pour que les pages de votre site se chargent.
Si c’est le cas, il aura tendance à avoir une mauvaise image de votre marque et sera alors enclin à quitter votre site pour retourner à la page de recherche afin d’atteindre un site plus performant.
L’amélioration de la vitesse de chargement permet la rétention des visiteurs et augmente ainsi le taux de conversion, par exemple les inscriptions à votre newsletter ou ses achats.

Faire progresser le référencement de votre site web

Avez-vous déjà entendu parler du Red Slow Label de Google ? Depuis presque 10 ans, le géant du web Google a commencé à prendre la vitesse de chargement des sites web en compte dans son classement SEO.
Google favorise ainsi le référencement des sites et des pages web les plus rapides à charger. Il pénalise par contre les pages web qui prennent du temps à s’afficher. Comment ? Tout simplement en abaissant leur positionnement dans le classement des résultats de recherche.
De plus, un site trop lent peut se voir octroyer le fameux label : Red Slow Label, un indicatif annoté “slow” de couleur rouge vif qui est visible lors des recherches Google. Cet indicateur est visible pour des recherches effectuées sur mobile afin de prévenir les internautes de la lenteur d’un site.

Pourquoi améliorer la vitesse de chargement de votre site web ?

De nombreux facteurs peuvent jouer sur la vitesse de chargement de votre site web. Vous trouverez ci-dessous une liste des principales pistes à explorer pour améliorer temps de chargement de vos pages web.

Choisir un hébergement adapté

La première chose à faire pour penser à améliorer la vitesse de chargement d’un site web trop lent est de vous tourner vers un hébergement plus performant. Il est indispensable d’adapter votre serveur au trafic sur vos pages

Optimiser le poids des images sur votre site web

Bien souvent, le poids des images contenues sur un site web est la principale cause d’une vitesse de chargement lente. Il vous faut alors optimiser le format et le poids de vos images en sachant que le poids idéal de chaque image se situe entre 50 et 500 ko.

Réduire le poids de vos fichiers de code

Une autre solution pour améliorer la vitesse de chargement de votre site web consiste à réduire le poids de vos fichiers de code HTML, CSS et JS. Pour les alléger, vous pouvez minimiser vos codes ou encore regrouper vos fichiers.
Améliorer la performance de votre site web nécessite certaines compétences pointues en développement web. Vous pouvez confier cette mission à une agence web, si possible spécialisée en SEO. Elle sera capable d’auditer votre site internet et d’améliorer ses performances.

Qu’est-ce qu’un mot clé ou expression clé en référencement naturel ?

La recherche du meilleur mot clé pour une page web est primordiale en matière de référencement ! C’est en effet à partir de ce mot clé ou expression clé que sera rédigé votre contenu. Qu’est-ce qu’un bon mot clé et comment le choisir ?

C’est quoi un mot clé ?

Dans l’activité de référencement naturel, la définition du mot clé est la suivante : mot ou suite de mots tapés ou dictés par un internaute pour effectuer une recherche sur Google.

  •     En tant qu’internaute, quand vous effectuez des recherches, vous tapez une expression clé composée d’un ou plusieurs mots en fonction des résultats que vous souhaitez obtenir de Google.
  •     En tant qu’éditeur ou propriétaire de site internet, votre objectif est d’apparaître en bonne position dans les résultats de Google quand un internaute tape une expression clé pour vous trouver.

Le choix du bon mot clé est donc déterminant afin de capter les internautes qui vous recherchent. Pour y parvenir, il est essentiel de connaître les habitudes des internautes afin de dénicher les bons mots clés.

Quelles sont vos habitudes de recherche sur Google ?

Selon une étude réalisée en 2016 par YOODA INSIGHT sur les habitudes de recherche des internautes, vous tapez en moyenne 3,5 mots par requête et les requêtes composées d’un seul mot ne représentent plus que 2,4% des requêtes.
Ci-dessous, le nombre de mots par requête :
    1 mot : 2,4% des requêtes,
    2 mots : 22,9%
    3 mots : 34,1%
    4 mots : 22%
    5 mots : 10,8%
    6 mots : 4,6%
    7 mots : 1,9%
    + de 7 mots : 1,2%

Cette étude s’appuie sur une base de données de 100 millions de mots-clés (expressions clés) représentant 6,3 milliards de recherches mensuelles sur Google. Elle permet notamment de mettre en évidence le potentiel des expressions clés composées de plusieurs mots.
    Vous utilisez une requête de longue traîne quand par exemple vous avez besoin d’une réponse à la question : qu’est-ce qu’un mot clé ?
Les expressions clés de longue traîne sont également utilisées quand vous recherchez un commerce près de chez vous. Vous tapez alors une requête du type : magasin + type de magasin + nom de la ville. Ce sont des recherches dites géolocalisées et font appels à des techniques de référencement local.
L’utilisation des requêtes de longue traîne va certainement croître avec l’essor de la recherche vocale, à contrario les expressions clés génériques (1 ou 2 mots) seront moins utilisées. Ce paramètre est à prendre en compte pour le choix des bons mots clés.

Qu’est-ce qu’un bon mot clé ?

La réponse est simple : un bon mot clé est celui qui vous apporte un trafic qualifié.
Malheureusement dans les faits, tout n’est pas si simple, un bon mot clé peut être très concurrentiel et vos chances d’apparaître en bonne position sur Google seront très limitées. La concurrence et la popularité d’un mot clé sont des critères à prendre en compte quand il faut faire des choix.
Pour résumer, un bon mot clé doit répondre aux critères suivants :

  •     La pertinence : le ou les mots clés doivent décrire au mieux votre activité et être utilisés par vos clients.
  •     Le potentiel : le mot clé doit générer du trafic qualifié sur votre site. S’il n’est jamais tapé sur Google, son potentiel sera nul.
  •     La concurrence : si la concurrence est trop forte sur un mot clé, il faudra envisager de trouver une variante et d’exploiter la longue traîne.

L’époque ou il suffisait de renseigner la balise meta “keywords” de pleins de mots clés est révolue. De plus, l’arrivée de l’intelligence artificielle avec l’algorithme rankbrain ajoute une inconnue dans la recherche des bonnes expressions clés.
Dans la recherche de la bonne expression clé, il faut avant tout se mettre à la place de l’internaute qui recherche vos produits et services.

Comment choisir les bons mots clés ?

Pour trouver le « bon mot clé » à valoriser dans le contenu d’une page web, il existe de nombreuses techniques. La première d’entres elles consiste à faire appel à votre intuition couplée avec la connaissance des habitudes de vos clients.
Si toutefois vous avez des doutes sur votre intuition, n’hésitez pas à interroger vos clients afin d’être certain de prendre la bonne direction. Une erreur dans le choix de vos mots clés peut se révéler désastreuse pour votre visibilité.
Cette première étape vous permettra de dresser une première liste de mots clés. Cette liste devra être complétée avec d’autres techniques et d’autres outils.

  •     Les techniques utilisées vont de l’analyse des sites de vos concurrents à l’utilisation de générateurs de mots clés. Ces techniques sont à adapter au cas par cas.
  •     Les outils tels que YOODA INSIGHT et SEMrush s’appuient sur des bases de données de plusieurs millions d’expressions clés. Ils permettent de trouver de trouver de nouveaux mots clés et des synonymes dans votre thématique. Ils donnent également des indications sur la concurrence et le potentiel de chaque mot clé.

Un savoir-faire et de l’expérience sont également essentiels pour tirer le meilleur de ces outils.
Pour conclure, la recherche des bons mots clés est une étape incontournable dans une stratégie de référencement. Si vous négligez ce travail, vous risquez fort d’être invisible sur Google.

Copyright © : est-ce indispensable pour votre site internet ?

Le terme copyright désigne la notion de droit d’auteur dans les pays du Commonwealth des Nations et aux États-Unis. Contrairement au droit d’auteur applicable en France et en Belgique, un dépôt est nécessaire afin de le faire valoir aux États-Unis. Les œuvres ayant été déposées par leur auteur peuvent alors afficher le symbole ©.

Le symbole © doit être suivi de l’année de la publication et du nom de l’auteur ou de la société à l’origine du dépôt du copyright. Le copyright est autorisé en Algérie dans la mesure où il s’applique à toute œuvre concernée pour le droit d’auteur.

On peut également retrouver la mention tous droits réservés en lieu et place du copyright, néanmoins, l’ajout de ces mentions n’apportent aucune protection juridique en Algérie, elles permettent uniquement d’informer le public que l’œuvre est bien soumise au droit d’auteur.

Attention : ne pas confondre le copyright avec les mentions légales.

Le copyright dans la création de site internet

A la création d’un site internet, il est d’usage d’afficher un copyright en bas de page, pour autant, l’absence du symbole © et sa mention de droit d’auteur ne signifie pas que l’œuvre n’est pas protégée. En effet, tous les éléments présents sur Internet (textes, images, vidéos, extraits sonores, codes informatiques…) sont de facto soumis au droit d’auteur, même si l’accès est libre, gratuit et sans mention particulière.

En conclusion, vous pouvez toujours afficher un copyright si vous le souhaitez, il aura alors uniquement un rôle informatif et peut être dissuasif pour certain, votre création sera de toute façon protégée par le droit d’auteur.

Copyright de la société WIDOLE :  © 2019 Widole. Tous droits réservés.

En savoir plus sur le droit d’auteur : Le droit d’auteur couvre automatiquement les œuvres littéraires, artistiques, factuelles, informationnelles et audio-visuelles. En tant que branche du droit, le droit d’auteur est l’un des éléments essentiels de la propriété intellectuelle et de la propriété littéraire et artistique, qui comprend également les « droits voisins ».

Source : wikipédia