À plusieurs reprises nous avons évoqué le fait de s’intéresser à la concurrence : que ce soit dans le processus de design thinking, lors de création d’un logo, pour la mise en place de votre identité de marque, etc. Mais savez-vous vraiment comment analyser vos concurrents ?
Nous allons nous éloigner quelques minutes de l’univers graphique pour nous pencher sur la question, car après tout, cette cette analyse est indispensable pour mener à bien un grand nombre de vos projets.
Rassurez-vous, l’analyse concurrentielle n’est pas compliquée à réaliser : seulement 5 étapes suffisent.

1. Identifier vos concurrents

Je me répète peut-être mais qui dit analyse concurrentielle dit concurrents. Donc la première chose que vous devez faire c’est identifier ces derniers.
Vos concurrents sont ceux qui se positionnent le même marché que vous et qui veulent satisfaire les mêmes besoins des consommateurs / internautes.
Selon votre secteur d’activité vous en avez peut-être des dizaines, voire des centaines. L’idée n’est donc pas de tous les répertoriés, mais de faire un top 10.

2. Trier vos concurrents

Une fois votre liste établie vous allez les diviser en deux groupes :
– D’un côté vos concurrents actuels : vous pouvez inclure vos concurrents directs (ceux qui proposent un produit ou service similaire au vôtre) et indirects (ceux qui proposent un produit ou service différent mais susceptible de répondre aux besoins de votre cible).
– De l’autre les concurrents que vous ambitionnez : ce sont les marques que aimeriez concurrencer, par exemple Nike, Apple, etc.

3. Identifier les éléments de leur marque

Il est maintenant temps d’analyser comment chacun de vos concurrents se représentent.
Vous pouvez par exemple relever les informations suivantes :

  • Le slogan
  • La vision, les missions, les valeurs
  • Les forces et faiblesses
  • Les promesses
  • Les couleurs de la marque
  • Les produits / services vendus 

Vous n’êtes pas obligé de rentrer dans le détail, mais rappelez-vous qu’ici, votre objectif est d’identifier les similarités et les différences entre vous et vos concurrents.
Lors de cette étape, vous remarquerez sans doute des tendances entre vos concurrents. Par exemple si vous deviez analyser des concurrents de vidéo vous remarquerez que le rouge est souvent utilisé, à l’image de Netflix et YouTube.
Ce sont ces données qui vous aideront le plus à vous positionner par la suite.

4. Analyser votre propre identité de marque

Vous devez maintenant identifier les mêmes éléments, mais cette fois-ci sur votre marque.
Si vous n’avez pas encore d’identité vous pouvez suivre nos conseils pour créer une identité de marque forte.
Une fois cette analyse réalisée, votre travail ne s’arrête pas là. Vous devez à présent trouver le juste milieu entre :

  • Les éléments sur lesquels vous souhaitez concurrencer les autres marques (par exemple les valeurs)
  • Les éléments sur lesquels vous ne souhaitez pas et pour lesquels vous devez éviter de vous aligner (par exemple les prix). 

Lors de cette réflexion n’oubliez pas que vous devez rester original et authentique face à vos concurrents.

5. Trouver votre positionnement

Vous avez maintenant une idée plus précise des caractéristiques de votre marque.
Pour visualiser votre positionnement par rapport à vos concurrents vous pouvez utiliser une carte conceptuelle. Elle est représentée par deux axes et donc deux variables.
Ces variables doivent être en lien avec les éléments que vous avez identifiés précédemment, par exemple :

  • Prix bas / prix élevé
  • Haute qualité / basse qualité
  • Traditionnel / contemporain
  • Centré sur les utilisateurs / automatisé
  • Etc.

Recommended Posts